All Posts By

Thomas

Non classé

Des élèves Portugais soutiennent des entrepreneurs sur Babyloan !

Les élèves de « Escola Secundária de Mem Martins« , un lycée près de la ville de Sintra au Portugal, s’impliquent dans la lutte contre la pauvreté en soutenant des projets d’entrepreneurs sur Babyloan. Cette « Classe Solidaire » d’élèves de Seconde finance le projet d’un entrepreneur d’un pays en développement : la boutique de vêtements de Jilma, au Nicaragua. Grâce à l’aide de la classe, Jilma a suffisamment d’argent pour créer un stock dans sa boutique et mieux répondre à la demande dans la ville de Managua.

Les étudiants pourront ainsi mieux comprendre la microfinance, les solutions contre la pauvreté et les projets de développement. C’est également un excellent outil pour mieux cerner et aborder les objectifs de millénaire. Cela donnera également à ces élèves portugais l’occasion de pratiquer le Français. Et si nous avions encore besoin de le prouver, cela démontre que la solidarité n’a ni frontières, ni âge !

Venez échanger avec eux sur le groupe : La Classe Solidaire !


Si vous êtes élève, étudiant, instituteur ou professeur et que cette démarche vous intéresse, nous pouvons vous donner quelques pistes et autres idées pour mettre en place ce type de projet au sein de votre établissement.  N’hésitez pas à contacter Pauline ou Clotilde qui répondront à toutes vos questions et vous orienteront.

Non classé

Questions-Réponses avec Maria Nowak et Muhammad Yunus

Source: La Croix 07/12/2010

Muhammad Yunus, Fondateur de la Grameen Bank, et Maria Nowak, Présidente de l’Adie, se sont prononcés cette semaine dans le journal La Croix. Au menu des questions-réponses : la crise du micro-crédit en Inde, les solutions proposées, le rôle social des IMF et le futur de la microfinance.

Il faut condamner ces errements et mettre rapidement de l’ordre. Si l’on ne fait rien tout de suite, d’autres acteurs se lanceront sur ce secteur en faisant la même chose, car l’Inde est un pays où les besoins sont immenses. Je plaide, par exemple, pour imposer un code de bonne conduite aux institutions de microfinance. Muhammad Yunus

Vous pouvez lire l’article dans son intégralité ici.

Non classé

Babyloan sur France Culture

Écoutez le podcast de l’émission Questions d’Époque (France Culture) avec comme invités  Arnaud Poissonnier, fondateur de Babyloan, et Jean Michel Servet. Arnaud y explique sa vision de la crise que traverse la microfinance en Inde, et ses répercussions plus globales.

Social business & nouvelles solidarités

Le mois de l’Economie Sociale et Solidaire sur le Blog

Le mois de l’Économie Sociale et Solidaire vient de se terminer. Durant le mois de novembre, des conférences, concerts et animations se sont succédés à travers toute la France. Cela a été l’occasion pour Babyloan, acteur de l’économie solidaire depuis 2008, de vous proposer une série d’articles sur le sujet:

Le Social Business, qu’est ce que c’est ? / 05 novembre 2010
Définition et explication sur le Social business, exemples à l’appui.

Quelle garantie pour votre épargne solidaire? / 10 novembre 2010
Systèmes de garantie de l’efficacité des systèmes d’épargne solidaires.

Les dérives de la microfinance indienne / 18 novembre 2010
Explications de la crise que traverse l’état indien de l’Andhra Pradesh

La Solidarité 2.0 / 26 novembre 2010
Quel est l’impact d’Internet sur les Nouvelles Solidarités?

Non classé

Les raisons de la dérive de la microfinance Indienne, par Arnaud Poissonnier et Aurélie Duthoit

De nombreuses voix s’élèvent depuis plusieurs semaines sur le problème de la microfinance indienne. Arnaud Poissonnier et Aurélie Duthoit, les fondateurs de Babyloan s’expriment cette semaine sur la crise que connait le secteur dans l’état indien de l’Andhra Pradesh :

La montée du surendettement chez les pauvres à qui l’on accorde parfois, sans scrupule, quatre ou cinq micro-crédits et les révoltes de bénéficiaires, sont des signaux forts qu’il faut saisir en urgence. Pis, c’est la réputation de toute la microfinance qui est en jeu alors que son utilité économique et sociale n’est pas contestable.

[…]

Cette course à la financiarisation doit cesser (pour peu, il ne manquerait plus que l’on permette la titrisation des dettes des pauvres!). Il est grand temps de revenir à l’essentiel, à ces valeurs sociales que fort heureusement tant d’IMF cultivent toujours, les valeurs d’une vraie finance sociale au service des pauvres et non celles d’une armée de pauvres au service de la finance.

Vous pouvez consulter l’article dans son intégralité ici.

A voir aussi sur le même sujet: Les dérives de la microfinance indienne, sur le Blog de Babyloan

Non classé

Procédures de contrôle sur Babyloan

Babyloan est un des précurseurs dans ce nouveau métier qu’est le « P2P lending ». De très nombreuses choses sont donc à inventer, créer et développer. Comme dans tout nouveau métier, des défis sont à relever et des écueils sont à éviter.

Pour encore plus de transparence dans les micro-prêts accordés, et assurer aux internautes une fiabilité totale de leur prêt, Babyloan a donc développé plusieurs procédures de contrôle, notamment sur les projets qui sont en ligne sur le site.

En plus des contrôles de l’activité de nos partenaires et l’étude de leur impact social, nous procédons donc à un contrôle des profils d’entrepreneurs que nous envoient les institutions de microfinance partenaires en partenariat avec Kiva ( site américain de prêts solidaires). Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Kiva et Babyloan ont quelques partenaires terrain en commun.  Il nous a donc fallu mettre en place une procédure de contrôle pour s’assurer que le projet de Célestine n’était en ligne que sur Babyloan pour qu’il ne soit financé qu’une fois !

Les listes de projets soumis à Babyloan et à Kiva par les partenaires terrain sont comparées de manière à nous assurer qu’un même projet micro-entrepreneur n’est pas doublement financé. Ainsi, nous avons une traçabilité encore plus avancée des entrepreneurs et des IMF que vous soutenez ! C’est aussi la preuve de la collaboration qui existe entre Babyloan et Kiva pour que le métier des plateformes comme la notre évolue dans le bon sens.

En effet, le P2P lending se veut un modèle transparent et direct qui associe un profil publié sur le site à un réel besoin, à une vraie personne, et qu’il soit donc financé exclusivement par les prêteurs qui l’ont choisi sur Babyloan. C’est pourquoi il nous est apparu indispensable de mettre en place de telles procédures avec les autres acteurs du secteur.

Non classé

Il faut aider la microfinance !

Face aux nombreuses controverses récentes sur la microfinance, plusieurs chercheurs -parmi lesquels Abhijit V. Banerjee (MIT), Pranab Bardhan (Université de Berkeley) , et Esther Duflo (MIT)- ont lancé hier un appel pour sauver la microfinance paru dans le quotidien Le Monde: Aidez la microfinance, ne la tuez pas !

Un extrait:

Dans les pays en développement, la microfinance répond à un besoin essentiel : la mise à disposition de services financiers à des clients à bas revenus qui n’ont habituellement pas accès aux banques officielles par manque de garanties, d’emploi salarié ou d’historique bancaire contrôlable.
[…]
A moyen terme, la microfinance a besoin d’une meilleure réglementation. A défaut de règles claires et universelles liant les institutions de microfinance, il y aura des excès de leur côté, et la tentation permanente, pour les politiciens, d’intensifier ces conflits à des fins démagogiques.

A consulter ici.

Sur le même sujet, les anglophones pourront aussi consulter cet article du Center for global Development, qui relate un échange entre Muhammad Yunus, père de la microfinance moderne, et Vikram Akula, fondateur de l’institution au cœur de toutes les controverses, SKS. Microfinance Les deux hommes y discutent notamment de l’introduction de SKS en bourse, des normes en Inde et au Bangladesh, ainsi que du rôle social que doivent tenir les IMFs.

Non classé

Une expo sur des voyages au bout du Monde

Vous connaissez presque tous Capucine Graby (ou presque), vous ne voyez pas ? C’est elle qui présente l’économie tous les jours sur i-télé… Journaliste le jour et maman le reste du temps, elle est également, à ses heures perdues, une peintre de grand talent. Aussi et si vous passez à Paris, venez donc découvrir Empreintes, l’exposition de toiles de Capucine à Ante Prima (137, rue du Faubourg Saint Honoré) jusqu’au 31 décembre 2010. Empreintes retrace ses rencontres avec des hommes et des femmes du bout de monde. Au programme:  rencontres au Mali, Vietnam, Laos, Togo…

Plus d’infos ici.

Non classé

Un lycée solidaire

Clotilde et Arnaud ne sont rendus lundi au Lycée Banville de Moulins, en Auvergne, pour sensibiliser les élèves à la microfinance et aux problèmes de  pauvreté dans le monde.

Dans le cadre de leurs cours d’économie, les élèves choisiront et aideront des entrepreneurs du Sud sur Babyloan. Cette initiative permettra aux élèves non seulement de s’initier à la microfinance et aux problématiques de développement, mais aussi de comprendre la vie d’un site Internet et de présenter des projets.

Un grand merci à toute l’équipe et aux élèves du Lycée Banville !

Nous vous tenons au courant des projets de ce lycée de Moulins ainsi que des partenariats de Babyloan avec d’autres établissements !

jerseys for sale cheap jerseys wholesale cheap jerseys cheap jerseys for sale cheap jerseys online wholesale jerseys wholesale NFL jerseys 10 Things Every Amateur Football Team Will Need A Couple The Best Tactics For Fantasy Basketball Game New Nfl Jerseys - Showing Your Support By Sporting Nfl Jerseys Profit From Nfl Replica Jerseys In May Breastfeeding Although Cheap Jerseys Pregnant