L'agenda

Babyloan s’invite dans la campagne présidentielle

Babyloan, depuis 3 ans, c’est plus de 3 millions de prêts solidaires, plus de 8 750 projets de micro-entrepreneurs soutenus à travers le monde et une communauté d’internautes solidaire de près de 15 000 membres. Une belle histoire que nous continuons d’écrire tous les jours avec vous.

Malheureusement, cette réussite française se trouve contrainte par les réglementations actuelles. Afin de les débloquer, nous souhaitons profiter de la période électorale pour nous faire entendre. Et nous mettons en avant une série de propositions :

Donner aux personnes morales la possibilité de prêter en France
Babyloan.org et l’Adie ont obtenu en 2010 la modification de l’article L511-6 du code monétaire et financier afin de permettre aux particuliers de faire des prêts solidaires à des entrepreneurs français. Babyloan souhaite étendre cette possibilité aux personnes morales, entreprises ou associations, pour qu’elles puissent également être actrices du changement.

–    L’instauration d’une réduction d’impôt pour le prêt solidaire de longue durée
Le prêt solidaire est un outil philanthropique innovant. Il décuple l’utilité de l’argent mobilisé grâce à son effet de levier : une fois la somme remboursée au bienfaiteur, elle peut être re-prêtée à un nouvel entrepreneur. Afin d’inciter davantage le grand public, nous proposons une réduction d’impôt pour les particuliers et entreprises qui s’engageraient à prêter une somme durant au moins 5 ans. Cette « compensation » viendrait s’ajouter à la loi relative au mécénat, aux associations et aux fondations  du code général des impôts et pourrait être égale à la moitié de celle accordée lors d’un don classique (avec mise en place d’un plafond).

–    L’unification des réglementations européennes pour le financement participatif solidaire, hors champs des régulations bancaires nationales.
Des plateformes de financement participatif émergent partout en Europe, cependant, elles font face dans certains pays au refus des autorités bancaires. Une unification des réglementations au niveau européen faciliterait la diffusion de ces plateformes innovantes.

Afin de construire un cadre réglementaire favorable au développement de ce mode de financement innovant, Babyloan et les acteurs de la finance participative organisent un évènement le lundi 26 mars à 17h30 au salon d’honneur du Palais Brongniart, place de la Bourse à Paris. L’objectif est de présenter les enjeux inhérents au secteur du crowdfunding et de faire signer un manifeste aux candidats à l’élection présidentielle.

Si vous souhaitez nous soutenir dans notre démarche, c’est possible. Il vous suffit de signer le manifeste en ligne avant le lundi 26 mars. A cette date, nous le remettrons aux candidats à l’élection présidentielle.

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*