L'agenda

Le crowdfunding se fait connaître dans le Poitou!

Jeudi 21 mars, aura lieu, à Poitiers, le Forum de la finance participative (crowdfunding).

La finance participative en France :
Fleur Pellerin, ministre des PME, estime que « le financement participatif est une piste d’avenir séduisante pour beaucoup de personnes qui veulent investir de petits montants dans des projets qu’elles ont identifiés et qui s’associeraient ainsi plus personnellement dans le succès de l’entreprise». Le financement participatif représente plus de 15 millions d’euros depuis 2011 et a permis de financer près de 15 000 projets.

Pourquoi venir ?
Venez découvrir la finance participative qui permet de financer tous les domaines de création (entreprises, culture, arts, projets associatifs, …) en collectant les apports financiers d’un grand nombre de particuliers, qui ont enfin la possibilité de choisir la destination finale de leur épargne.
Découvrez la finance participative via l’investissement en capital, le don, le prêt ainsi que le financement social et solidaire.
Venez découvrir les acteurs de la finance participative au profit du développement local. Arnaud Poissonnier et Florence de Maupeou interviendront durant cette journée.
Plus d’infos sur: http://www.regionfinpart.org

Pour vous inscrire: http://www.regionfinpart.org/poitoucharentes/auditeur

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

3 Commentaires

  • Répondre Le Salon des entrepreneurs fait de la place au crowdfunding | AlloProd 8 février 2014 à 9 h 41 min

    […] 10 décembre, découvrez le crowdfunding solidaire ! Le crowdfunding se fait connaître dans le Poitou! 10 choses à savoir sur le crowdfunding VN:F [1.9.22_1171]Note : 0.0/5 (0 […]

  • Répondre Suzanne 18 juin 2014 à 10 h 53 min

    Bjr merci pour ce billlet fort inte9ressant il y a caednepnt qelques points obscurs : le projet est soutenu par le ministere de l ecologie qu entends tu par le0 ? bonnen continiuation

    • Répondre Axelle 18 septembre 2014 à 10 h 44 min

      Bonjour et merci pour votre message. En revanche, je ne suis pas sûre de comprendre votre question ?

    Laisser un commentaire


    *