Social business & nouvelles solidarités

Les « bonnes pratiques » du prêt solidaire par Babyloan

Permettre de pêcher plutôt queLes bonnes pratiques du P2P lending de donner un poisson à un homme qui a faim (Confucius).

Tel est l’esprit de la microfinance. Le message est fort et l’idée belle. Encore faut-il bien l’appliquer.
La microfinance, comme beaucoup de belles idées a connu et connaît toujours certaines dérives. Babyloan les dénonce et s’efforce de lutter contre.

Le parrainage de micro-entrepreneurs par les prêteurs solidaires que vous êtes permet un financement de la microfinance dans le respect de sa mission sociale : il permet aux micro-entrepreneurs de réaliser leur projet et vous permet à vous, prêteurs, une générosité juste, humaine et transparente. Là aussi, le message est fort et l’idée belle. Mais comme beaucoup de belles idées, encore faut-il bien l’appliquer.

C’est pourquoi Babyloan, pionnier en France, publie aujourd’hui un dossier sur « les bonnes pratiques » de cette nouvelle forme de solidarité. Nous vous l’avons fait découvrir et devions vous en donner les clés afin de vous permettre de la pratiquer de la meilleure façon possible pour un impact terrain optimal.  Nous avons nous-mêmes réfléchi à notre mission et à comment nous devions la réaliser au mieux.

Cette étude est le fruit de notre réflexion. Nous souhaitions la partager avec vous car elle vous concerne en tant que Babyloaniens engagés.

Bonne lecture et au plaisir de bientôt lire vos commentaires.

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*