Les API, Associations Populaires d’Investissement, de CEPESIU

CEPESIU propose depuis 1987 des services micro financiers à ses clients. Nous avons déjà présenté sur ce blog différents programmes: les crédits à des associations de personnes (Zoom sur CEPESIU, notre partenaire terrain en Equateur, présentation d’une association d’agriculteurs), ainsi que les crédits individuels (Les peintures « naïves » de la famille Toaquiza).

Ainsi, nous souhaiterions vous présenter cette fois-ci un service un peu plus spécifique, que  CEPESIU développe depuis 1998 dans les provinces où l’institution est présente: les API, Associations Populaires d’Investissement.

Ce sont des groupes locaux, indépendants et autonomes d’épargne, de crédit, et de capitaux, dirigés et contrôlés par les membres. Ce système permet à un groupe d’entrepreneurs, menant des activités économiques de petite échelle, de former son propre système de micro finance. Le capital social se forme grâce aux apports mensuels des membres.

C’est dans « El Placer », un quartier pauvre des hauteurs du centre historique de Quito, que nous avons rencontré l’API,  « Femmes entrepreneuses », crée en décembre 1999 par 45 femmes qui souhaitaient défendre leur droit au travail et leurs libertés économiques. Aujourd’hui, c’est l’une des API de CEPESIU qui fonctionne le mieux! Si le groupe ne compte plus que 12 femmes (la plupart d’entre elles ont émigré en Espagne), il reste très autonome et plus que jamais dynamique.

Leur histoire a commencé en 1999 avec 2 mois de formation dispensée par CEPESIU, afin de leur apprendre à gérer de manière indépendante des services financiers d’épargne, de crédit et de capitalisation. Le système est simple : chaque membre a contribué à la constitution du capital de départ à hauteur de 5$, et apporte chaque mois entre 5$ et 10$ au capital. Ceci permet à ces entrepreneuses d’accéder à des services financiers pour démarrer une activité, investir leur argent, épargner et ainsi percevoir des ressources financières. Et les Équatoriennes que j’ai rencontrées ne manquent pas d’idées ! De vraies entrepreneuses, professionnelles, solidaires, prévoyantes et ambitieuses !

Elles ont commencé par mettre en place une activité commerciale d’artisanat. Elles fabriquent de petites poupées,  appelées ici muñequitas, destinées à être vendues en Suisse où aux Etats-Unis. Ce sont des petites figurines représentant des groupes, communautés et costumes typiques d’Équateur. Elles sont fabriquées minutieusement à la main, grâce à un travail créatif, collectif et emprunt d’un profond sentiment de solidarité.

Mais l’API ne s’est pas arrêtée là. Les « femmes entrepreneuses » ont décidé de constituer un fonds pour leur retraite. De plus, elles envisagent d’ouvrir à l’avenir une laverie !

L’API offrent des services micro financiers qui profitent également au développement de la communauté locale. Environ 300 clients bénéficient des micro crédits de cette API, pour toutes sortes de projets (projets professionnels, éducation des enfants, achats de nourriture et de biens de consommation, frais de santé…). Des prêts sont également accordés à des étudiants, pour qu’ils puissent acheter leurs affaires scolaires.

Chaque membre à son portefeuille de clients, qu’elle gère de manière autonome. Elles prêtent à 6%, c’est-à-dire beaucoup moins que les usuriers locaux…

Leur plus grande fierté ? Défendre leur place dans la société, et poursuivre une activité qui leurs permet d’améliorer leur condition de vie, celle de leurs familles et de leur communauté. Ainsi, grâce à ce projet, un véritable sentiment d’auto-estime a conquis le groupe, leur donnant la force d’aller chaque jour un peu plus de l’avant.

Bref, des femmes extraordinaires et généreuses ! En effet, après avoir dégusté un choclo (épis de maïs chaud, très apprécié des équatoriens), du fromage et une salade de fruits frais, offerts par l’API, je suis repartie avec mes muñequitas !

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>