Social business & nouvelles solidarités

Quand la web TV s’empare de la solidarité.

Le Salon des solidarités fait un peu de place au Web 2.0. En effet, l’internet est un outil de communication et de mobilisation que la solidarité ne peut pas omettre. La grande conférence sur « Le web est-il en train de révolutionner la solidarité? » le prouve. Quelques questions à Laure Drévillon, fondatrice et présidente de La Chaine du cœur.

Pouvez-vous nous dire deux mots de vos activités ?

One Heart Channel Communication  est le premier groupe multimédia digital spécialisé dans la médiatisation et la communication de projets porteurs de Sens.

Convaincu de l’importance de créer un média de la Solidarité à l’ère du WEB.2.0,  One Heart Channel a lancé sa web TV : La Chaine du Cœur. Cette chaîne est également disponible sur la TV connectée, qui connaît un bel essor. Chaque jour, la Chaine du Cœur met en avant toute l’actualité de la Solidarité et les personnes qui la composent. Son but : sensibiliser le grand public, et donner envie d’agir! Les internautes peuvent découvrir les actions menées par les associations par des reportages, des appels au don, au bénévolat.

Pensez-vous que le web sera demain l’un des principaux vecteurs de solidarité ?

Le Web est déjà un des principaux vecteurs de la Solidarité d’aujourd’hui : c’est un véritable  levier de fonds de dons et de participations aux actions solidaires en ligne. Les chiffres le démontrent : les dons en ligne ne cessent d’augmenter : les dons en ligne sont évalués à 3% des dons total récoltés en France en 2011, augmentant de 66% depuis 2006!

Avec l’explosion des réseaux sociaux, certaines causes arrivent à mobiliser « virtuellement » en peu de temps des milliers d’internautes… Reste à convertir ce formidable engouement virtuel en actions sur le terrain, comme le bénévolat, en dons constants, et surtout de fidéliser ces e-militants. Le comportement zapping de l’internaute touche aussi la e-solidarité, notre enjeu pour la chaine du cœur c’est que la e-solidarité devienne pérenne et constructive.

Qu’est-ce qu’il y a de si innovant dans le web solidaire ?

Le Web  a bouleversé le comportement des associations et de leur mode de financement :
Internet a permis  d’optimiser la communication des associations.

Avec 30 millions d’internautes en France, les associations peuvent ainsi plus largement toucher un nouveau public. Internet c’est aussi une nouvelle source de financement. Le panier moyen des dons en ligne sont plus importants que le don traditionnel. D’autre part les couts de collecte sont moins importants. Pourtant nous ne sommes qu’au début des dons sur Internet, mais avec l’explosion des réseaux sociaux, des objets connectés et bientôt de la TV connectée, les dons seront partout à la portée de clic!

Enfin une nouvelle forme d’engagement s’est développé avec Internet, les e-bénévoles,  ces nouveaux militants réussissent à mobiliser en peu de temps toute une communauté… reste à savoir bien utiliser cette nouvelle force vive.

Comment imaginer-vous l’avenir de la solidarité ?

L’avenir de la Solidarité est dans le digital, à la portée de tous. Par la fusion de tous les médias, par les objets connectés, par cette facilité de se tenir informé et d’agir…Le digital va permettre au public de s’engager, de participer, de consommer Solidaire en toute transparence.

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer