Non classé, Social business & nouvelles solidarités

Le Baromètre de la Finance solidaire fête son 10ème anniversaire !

« Les encours ne cessent d’augmenter et aucune crise ne semble l’affecter.
La finance solidaire a le vent en poupe. C’est l’heure de la réinventer. »

Puisque cette année marque la 10ème parution du Baromètre de la finance solidaire, c’est l’occasion de faire un petit tour d’horizon des avancées faites pendant cette décennie et d’envisager les perspectives pour l’avenir du secteur.

Le Baromètre de la finance solidaire en quelques mots :

Créé en 2003 par Finansol – association professionnelle fédérant des financeurs solidaires- avec le soutien de la Caisse des Dépôts, le Baromètre est un rapport annuel qui a trois objectifs :
– présenter les chiffres clés de la finance solidaire pour permettre le suivi de l’évolution du secteur,
– contribuer à améliorer la visibilité de la finance solidaire,
– faciliter les échanges entre investisseurs et entrepreneurs en recherche de financement.

Si le Baromètre de la Finance solidaire est un rapport qui  s’adresse au grand public (8 pages), il existe également un Baromètre professionnel qui lui fait une vingtaine de pages et qui vient également de paraître.

Qu’est ce que la finance solidaire ?

Selon Finansol, la finance solidaire est le secteur financier qui permet de mettre en relation des épargnants souhaitant investir dans des activités à forte utilité sociale et des porteurs de projets n’ayant pas suffisamment accès aux financements classiques.

Les micro-prêts solidaires Babyloan ont été labellisé par Finansol « produits d’investissement solidaire » depuis 2009, faisant des Babyloaniens des financeurs solidaires !

Comment se porte la finance solidaire ?

En 10 ans, d’après les études menées par Finansol, la finance solidaire a permis la création ou la consolidation de plus de 200 000 emplois, le développement de  82 700 entreprises, et le logement de 33 500 personnes.

Alors que le contexte financier global semble morose depuis quelques années (baisse du CAC40 de 17% en 2011), la finance solidaire continue à se développer, avec une croissance de plus de 15% en 2011 et un encours de 3,55 milliards d’euros début 2012 rapporte Finansol. Cette croissance a notamment été possible grâce à la multiplication des produits d’épargne solidaire. Le label Finansol, qui existe depuis 1997, a labellisé 128 produits solidaires depuis sa création, – dont les micro-prêts solidaires Babyloan depuis 2009.

Quelles perspectives pour les différents types de finances solidaires ?

Si ces chiffres sont très encourageants, ils ne suffisent pas selon les professionnels du secteur qui espèrent qu’ 1% du patrimoine financier des Français sera bientôt investi dans la finance solidaire (contre 0,1% aujourd’hui) – ce qui représenterait 35 milliards d’euros d’épargne solidaire.

Par ailleurs, pour que la finance solidaire change d’échelle, de nombreuses propositions ont été émises, comme par exemple un livret d’épargne –type livret A ou livret développement durable- où une partie des actifs seraient affectés à des entreprises solidaires.

Et parce que le Baromètre allie précision et clarté, Babyloan vous invite à lire le Baromètre de la finance solidaire 2012 pour profiter aussi :

–  De l’interview de Michel Barnier – commissaire européen au marché intérieur et aux services financiers – concernant les initiatives de la Commission européenne en faveur de l’économie sociale et solidaire.

–  Des propositions émises par les acteurs du secteur, tel que le Crédit Coopératif, pour permettre aux finances solidaires de changer d’échelle

–  D’une étude sur les Français et l’épargne solidaire

–  De reportages et témoignages sur des acteurs dynamiques du secteur

– De la liste des 128 produits solidaires labellisés par Finansol

– Des différentes possibilités de placements solidaires

Pour les plus curieux, il existe aussi le Baromètre professionnel de la finance solidaire, disponible ici !

Bonne lecture à tous !

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*