Non classé

Donnez votre voix pour une microfinance responsable

A Babyloan, vous le savez, nous voyons la microfinance comme un moyen de lutter contre la pauvreté, de donner aux personnes en difficultés une solution pour s’en sortir durablement, par la création d’une activité pérenne, soutenue par des Institutions de microfinance responsables, et des internautes solidaires, vous.

Bien sûr, la microfinance n’est qu’un outil, tout dépend de comment et pourquoi l’on s’en sert. Nous, nous avons choisi d’utiliser la microfinance pour aider ceux qui en ont vraiment besoin : les exclus du système bancaire, les pauvres, les précaires. Mais nous savons aussi que tout le monde ne fait pas ce choix. Les dérives de certaines IMF, dont SKS en Inde qui a fait l’objet d’un article sur le blog d’Arnaud et Aurélie, sont là pour nous rappeler que certains voient en la microfinance avant tout un autre moyen de s’enrichir.

Comme il est intolérable que l’on spécule et s’enrichisse sur le dos des pauvres, le réseau Convergence 2015 lance l’Appel de Paris pour une finance responsable. Il s’agit de rappeler les valeurs fondamentales de la microfinance, et de demander l’organisation d’Etats généraux de la microfinance responsable, organisés par grande région du monde et par une grande catégorie d’acteurs, sous l’égide d’un Comité d’organisation mandaté par le G20.

Vous aussi vous avez la possibilité de donner votre voix pour une microfinance qui place l’humain d’abord. Il vous suffit de signer l’Appel, comme l’ont déjà fait Gérard Andreck (Président du Groupe MACIF), Abdou Diouf (Secrétaire général de la Francophonie), Anne Hidalgo (Première Adjointe au Maire de Paris, en charge de l’ urbanisme et de l’ architecture), Natalie Portman (Ambassadrice FINCA), Michel Rocard (Ancien Premier Ministre français), Jean-Michel Servet (Economiste), Jean-Michel Severino (Ancien Directeur général de l’Agence française de développement), Chuck Waterfield (Fondateur MicroFinance Transparency)…et beaucoup d’autres.

Alors à vous de jouer !

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*