Non classé

Entrepreneuriat social et entrepreneuriat culturel? Babyloan donne la parole à Artis Mundi

Babyloan est ravie de vous présenter Artis Mundi, une association qui part soutenir des entrepreneurs culturels et sociaux à travers le monde. Au cours de leur périple, ils rencontreront 15 entrepreneurs culturels… et peut-être iront-ils à la rencontre de micro-artisans soutenus par nos IMF partenaires…?! Pour le savoir, suivez-les sur notre blog,  ou sur leur site internet! Mais maintenant, à eux la parole:

« Artis Mundi est un projet qui met le cap sur les entrepreneurs culturels des pays en développement. Nous voulons montrer, à travers 15 rencontres, que les entrepreneurs culturels sont des entrepreneurs sociaux.

Le livre, la musique, le cinéma, l’artisanat et spectacle vivant sont de puissants moyens d’expression et d’éducation. Parallèlement, le secteur des industries créatives est facteur de cohésion sociale. Il est aussi porteur de diversité culturelle, et favorise les échanges entre les peuples. Enfin, l’entrepreneuriat apparaît comme une solution puisqu’il contribue à l’autonomie financière des actions culturelles et solidaires, à travers une création de valeur économique favorable au développement local.

Une maison d’édition indienne focalisée sur les Intouchables, une entreprise de médias et de production de musique et de culture afro- brésilienne des favelas, ou encore une communauté d’artisans vietnamiens qui reçoivent des moyens de financer leur développement grâce à un réseau de distribution de leurs produits. Ces solutions innovantes ont attiré l’attention d’Artis Mundi qui met en lumière leurs idées et leurs modèles par une étude et des reportages, un documentaire et un livre.

Le 15 juillet 2010, nous partons pour deux mois pour une première mission en Asie du sud-est.

Pour voir nos partenaires, nous connaître ou suivre notre projet : http://www.artismundi.org/

Toute l’équipe Artis Mundi remercie Babyloan pour ce blog qui non seulement vous permet à vous, internaute, de lire ces lignes, mais contribue à rendre notre projet plus vivant, et donc plus fort. »

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*