Non classé

Interview-vidéo de Rosa Vilma, micro-entrepreneuse au Pérou

L’association étudiante Women Take the Micro a rencontré pour vous une micro-entrepreneuse péruvienne soutenue sur Babyloan : Rosa Vilma. Découvrez leur récit ainsi que la vidéo de cette rencontre.

En juin dernier, Women Take The Micro s’est associée à la Bred et à Babyloan pour organiser un défi solidaire qui a permis de financer 5 200€ de projets et ainsi soutenir treize femmes micro-entrepreneurs. Parmi elles, Rosa Vilma, péruvienne de 58 ans, mère de quatre enfants, s’est vu prêter 740€. Women Take The Micro a voulu profiter de sa présence au Pérou pour la rencontrer et vous informer de ce que ce prêt a changé pour elle. C’est donc à Carabayllo, un district nord de la province de Lima, que l’équipe s’est rendue. Rosa vit dans un quartier très précaire où l’eau courante n’atteint pas toutes les maisons et où la sécurité ne semble pas être la priorité des autorités locales. La micro-entrepreneuse a chaleureusement reçu les étudiants et leur a fait un récit détaillé de son activité et de son évolution grâce au microcrédit.  Women Take The Micro a voulu partager avec les Babyloaniens ce témoignage de Rosa, une femme qui ne manque pas de projets et de reconnaissance envers ceux qui l’ont soutenue.


Women Take the Micro dispensant une formation à Dakar (Sénégal)

Women Take the Micro est une association à but non lucratif créée en 2011 dont le but est de promouvoir

l’entrepreneuriat féminin dans les pays en voie de développement en proposant des formations professionnelles et un accompagnement technique à des femmes micro-entrepreneurs dans la création et le développement d’entreprise.

Women Take the Micro, c’est donc huit étudiants (tous de l’école de commerce ESCP Europe) qui durant six mois effectuent cette mission au Pérou, au Sénégal et au Cambodge.

L’équipe basée au Pérou travaille avec EdaProspo, l’Institution de MicroFinance partenaire de Babyloan au Pérou. Basés à Matucana, village situé dans la sierra à trois heures de route de Lima, les étudiants accompagnent 20 femmes  micro-entrepreneurs pendant les six mois que durent la mission. Ces femmes travaillent dans trois secteurs d’activité différents.

  • Certaines sont tisserandes et le travail de Women Take the Micro est de les aider à former un groupe coopératif opérationnel, capable de répondre aux attentes du marché et de toucher une clientèle plus large. Ce groupe devrait ensuite se greffer à une coopérative déjà existante créée par EdaProspo.
  • D’autres femmes possèdent des boutiques de biens de première nécessité, il s’agit pour les étudiants de les aider dans la gestion de leurs finances et de leurs stocks.
  • Enfin, les étudiants de Women Take the Micro travaillent avec un groupe de femmes qui cultivent des fleurs et avec lesquelles ils ont créé une association de producteurs agricoles visant à les faire bénéficier d’une assistance technique ainsi que d’un accès à de nouveaux débouchés commerciaux.

    Une des micro-entrepreneuses rencontrées par WTM travaillant dans un champ de fleurs

    Merci à l’équipe de Women Take the Micro pour avoir rédigé cet article et pour avoir partagé cette vidéo avec les Babyloaniens. On leur souhaite une excellente continuation dans leurs beaux projets de soutien à l’entrepreneuriat féminin.

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*