Non classé

La 1000e babyloanienne répond à 3 questions

Pour marquer le passage, certes symbolique mais néanmoins important pour nous, au-dessus de la barre des 1000 babyloaniens, nous avons brièvement interviewé notre 1000e membre: Thérèse est une étudiante franco-britannique de 24 ans en Masters de Conflit, Sécurité et Développement à l’université de Londres (au Kings College), originaire de la région parisienne. Pour Babyloan, elle accepte de répondre à trois questions.

Pourquoi avez vous décidé de devenir membre de babyloan ?

Etant sensibilisée au thème de la microfinance, j’ai lu un article dans la presse qui m’a fait découvrir Babyloan et ses initiatives . J’ai trouvé cela formidable et j’ai voulu, à mon niveau, contribuer au projet.

En quoi, selon vous, Babyloan apporte une innovation majeure dans le domaine de l’aide au développement ?

L’initiative de Babyloan permet l’ implication directe des donateurs dans le financement de projets concrets dans le domaine de la pauvreté et du développement. Les internautes peuvent découvrir les défis auxquels font face d’autres individus dans leur vie quotidienne et peuvent directement les aider. Ainsi, un nombre bien plus grand de personnes, contributeurs potentiels au micro-crédit peut être touché.

Pouvez-vous nous décrire le projet que vous avez financé ?

J’ai décidé de financer une famille au Tadjikistan qui veut acheter du bétail pour l’élever et le vendre sur le marché local pour pouvoir acheter du mobilier pour leur maison et préparer l’hiver. Merci Thérèse !



Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*