Non classé

Les raisons de la dérive de la microfinance Indienne, par Arnaud Poissonnier et Aurélie Duthoit

De nombreuses voix s’élèvent depuis plusieurs semaines sur le problème de la microfinance indienne. Arnaud Poissonnier et Aurélie Duthoit, les fondateurs de Babyloan s’expriment cette semaine sur la crise que connait le secteur dans l’état indien de l’Andhra Pradesh :

La montée du surendettement chez les pauvres à qui l’on accorde parfois, sans scrupule, quatre ou cinq micro-crédits et les révoltes de bénéficiaires, sont des signaux forts qu’il faut saisir en urgence. Pis, c’est la réputation de toute la microfinance qui est en jeu alors que son utilité économique et sociale n’est pas contestable.

[…]

Cette course à la financiarisation doit cesser (pour peu, il ne manquerait plus que l’on permette la titrisation des dettes des pauvres!). Il est grand temps de revenir à l’essentiel, à ces valeurs sociales que fort heureusement tant d’IMF cultivent toujours, les valeurs d’une vraie finance sociale au service des pauvres et non celles d’une armée de pauvres au service de la finance.

Vous pouvez consulter l’article dans son intégralité ici.

A voir aussi sur le même sujet: Les dérives de la microfinance indienne, sur le Blog de Babyloan

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*