Non classé

Vous êtes Fantastiques !!!

Vous êtes tous les jours des dizaines à nous rejoindre et parrainez déjà des dizaines de micro entrepreneurs dans les pays en développement, c’est énorme ! Nous serons très bientôt 1000 babyloaniens !!! Babyloan, c’est vous, bravo et merci à tous !!

Et pourtant certains nous disaient que lancer Babyloan en plein Krach Financier Mondial, n’était que pure folie ?

Le bébé crédit va-t-il faire le poids face à la chape de plomb qui vient de s’abattre sur nous ? Tous ceux qui ont l’esprit Babyloan, l’envie d’aider, de participer ne vont-ils pas se refermer fort naturellement sur eux-mêmes ? On le ferait à moins. Il y a quelques jours encore, on se demandait si toutes nos petites économies étaient encore en sécurité dans la banque où elles dorment, du jamais vu depuis 1929…alors pour ce qui est de l’envie de prêter 20 ou 30 euros à un inconnu à l’autre bout du monde, on repassera !! La collecte des ONG grand public baisse depuis des mois, ce n’est pas un hasard !!!

Et pourtant, quelle ambition !! Pendant qu’ils dépensent des centaines et des centaines de milliards de dollars pour tenter de sauver le système, nous tentons, nous, de mobiliser des vingtaines et des vingtaines d’euros pour améliorer le système….dérisoire ? Non, si nous nous unissons tous dans cette voie, c’est capital !!

Et puis 20 euros, c’est parfois la somme qui permet de financer une bonne partie de l’activité d’un micro entrepreneur : soudainement du concret, de l’efficace, c’est gigantesque, d’une certaine manière tellement plus que leurs centaines de milliards qui ne veulent plus rien dire !!

Les dizaines contre les milliards : petit pied de nez de l’histoire ? Choc des mondes et des valeurs aussi. Comment ne pas songer à ce sentiment de malaise, de gêne, de dégoût même pour certains. Le monde ne tourne pas rond, pourquoi et comment un tel gaspillage ? Et si toutes ces sommes avaient été affectées au développement, à quoi ressemblerait le monde ? Question dérisoire, déplacée, évidemment naïve, mais toujours là, lancinante et agaçante.

Au lieu de ça, qui au final va payer l’addition ? Nous, bien sûr, mais aussi et surtout les populations les plus démunies, comme d’habitude. Et déjà l’on voit poindre le « Microcréditcrunch » : le gel de certains budgets dont ils ont tant besoin, le coup de frein soudain au financement et au refinancement des Institutions de micro finance par les fonds et les banques internationales. Nous le constatons déjà, les banques des pays développés prêtent moins à certaines IMF, trop de risques, trop d’incertitudes sur leurs bilans!!! Yunus n’a-t-il pas raison quand il dénonce la dépendance grandissante de la micro finance à l’égard de la finance des pays développés. Ne nous faisons pas d’illusions, la crise va aussi leur tomber dessus, une malheureuse constante de l’histoire, quand le Nord s’enrhume, le Sud agonise.

Alors nous y voilà, babyloan est lancé, malgré tout, et c’est déjà un succès. L’essai marqué, vous pouvez nous aider à le transformer. Quelles que soient nos sombres humeurs de crise, c’est ensemble que nous pourrons démultiplier ces milliers et ces milliers de vingtaines d’euros. Babyloan, c’est nous et vous avant tout, la communauté de tous les porteurs de ces valeurs d’entraide et de partage. Rendez-vous sur www.babyloan.org à ceux qui pensent que 20 euros prêtés peuvent, parfois, avoir bien plus de valeur que ces centaines de milliards envolés en fumée…

20% des nouveaux babyloaniens nous viennent du bouche à oreille. Soyez nos messagers, faîtes du bruit, invitez vos amis, vos proches. Vous aussi pouvez nous aider à mobiliser des vingtaines et des vingtaines d’euros !!!

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

7 Commentaires

  • Répondre Revault 27 octobre 2008 à 10 h 36 min

    Bonjour,

    Il serait bien d’avoir un compteur qui donne le montant total prêté, le nombre de prêts complets, le nombre de prêts en cours.
    Il serait bien de savoir quels sont les prêts "presque" complets.
    Bref, un tableau de synthèse de nos actions et une aide pour porter notre effort.

    Merci

  • Répondre Damien de Babyloan 27 octobre 2008 à 14 h 01 min

    Bonjour,

    C’est une très bonne remarque. Cette amélioration est prévue pour la prochaine version qui devrait sortir d’ici la fin de l’année et contenir plusieurs fonctionnalités qui manquent aujourd’hui, et apporter plus d’informations aussi bien sur les prêts déjà financés que sur les informations totales.

    Merci de votre soutien, vos efforts et votre patience !

    A très bientôt

    L’équipe Babyloan

  • Répondre MARIETHIERRY 28 octobre 2008 à 16 h 03 min

    Autant nous admirons le fondateur de Babyloan, autant nous sommes mal à l’aise quand il se pose en redresseur de torts et pourfendeur du capitalisme. C’est le capitalisme qui a tiré des millions de gens de la pauvreté. Ce qui est en cause aujourd’hui c’est une législation Clintonienne, le laissez faire dogmatique Reaganien et Bushien, des rémunérations pousse-au-crime, une cupidité compulsive et une véritable escroquerie de la planète par la titrisation des risques.

    Quoi qu’il en soit, nous aimerions que Babyloan se contente, et c’est déjà énorme, d’être un portail permettant le micro prêt individualisé, son suivi ainsi qu’une éducation du public sur la micro finance ses opportunités et ses défis.

  • Répondre arnaud 29 octobre 2008 à 3 h 28 min

    Bonjour Marie thierry
    un grand merci de votre soutien et de votre message. je l’ai reçu avec tout le sens et le bon sens dont il est emprunt. Je m’étais permis, vous l’aurez remarqué, d’appuyer sur le caractère évidemment un peu déplacé et d’une certaine manière (volontairement) naïve de ma reflexion…et vous avez d’une certaine manière mille fois raison. Je suis cependant assez impressionné par le bouleversement que nous sommes en train de vivre et des conséquences peut être monstrueuses que va peut être nous faire vivre, au final, la défunte (en quinze jours..) école de Chicago…à laquelle vous faites allusion. Evidemment le capitalisme à permis un enrichissement et une réduction de la pauvreté qu’aucun régime économique n’était parvenu à réaliser auparavant, c’est bien vrai, et vous préchez auprès d’un plus que coinvaincu. Cependant je suis mal à l’aise à l’idée que le dogme de la liberté la plus absolue et la dérégulation sans limite risque de nous ramener de nombreuses années en arrière (j’espère avoir tort) alors même que tout cela n’était sans doute pas inéluctable. Et puis surtout, l’air de rien, le terrain qui déjà nous indique que certains financements se tarrissent…pour le passionné de développement que je suis, ça interpelle aussi !!! je serais ravi de pouvoir m’entretenir de tout ça un de ces quatres avec vous, voir même autour d’une bonne bière (désolé un atavisme du nord). Babyloan ça doit être aussi, dans notre esprit, un lieu de discussions et d’échanges. vous pouvez me joindre au 0142258364. Merci encore et j’espère à très bientôt
    Arnaud

  • Répondre THIERRY 29 octobre 2008 à 8 h 34 min

    Arnaud,
    Merci de cette sympathique clarification. La théorie de l’efficience absolue des marchés est une blague dès sa conception car elle néglige LE facteur essentiel: l’HOMME, ses instincts, ses émotions, ses contradictions. Benjamin Graham l’a implicitement démontré il y a bien des décennies.
    Merci de l’invitation, je compte bien y donner suite…!

  • Répondre denisvaleriepaul 24 novembre 2008 à 21 h 23 min

    Bonjour et tout d’abord, toute mon admiration pour cette si belle initiative, intelligente et responsable.
    Je voudrais savoir toutefois quels sont vos critères de sélection des projets présentés ?
    Merci et encore bravo.

  • Répondre Damien de Babyloan 25 novembre 2008 à 15 h 23 min

    Bonjour,

    Nous sélectionnons avant tout nos partenaires terrain (IMF), et ce de façon rigoureuse (bilan financier, gouvernance, impact, …), puis eux nous soumettent des projets. Nous décidons à ce moment là des projets que nous allons mettre en ligne, selon leur montant, leur maturité (et parfois la qualité de leur description).

    Solidairement vôtre,

    L’équipe Babyloan

  • Laisser un commentaire


    *