Nos partenaires sur le terrain

Cambodge : Loin des yeux, près du coeur

© WIFU, une association qui soutient l'entrepreunariat social

© WIFU, une association qui soutient l’entrepreunariat social

Worldw’Ideas for the Future, ou WIFU pour les intimes, est une association fondée par trois amis passionnés par l’entrepreunariat social. Ils ont récemment rencontré Babyloan et son partenaire local, Chamroeun, au Cambodge.

WIFU, c’est quoi ?

WIFU, c’est trois amis partis à la découverte du monde dans un seul but: prouver qu’il existe des solutions réelles et concrètes contre la crise financière, sociale et écologique actuelle. Non, la pauvreté n’est pas une fatalité, et pour nous le prouver, ils ont traversé 22 pays sur les continents américain, asiatique, africain et européen et ont rencontré 60 acteurs du changement. Et devinez quoi, Babyloaniens ? Vous en faîtes partie ! 

WIFU et Babyloan, une rencontre meetic 

© Babyloan

© Babyloan

C’est au plein coeur du Cambodge, à Phnom Penh, que WIFU découvre le microcrédit social comme solution contre la pauvreté. En effet, si la majorité de la population mondiale vit dans la précarité, ce n’est pas par manque de projets, mais par manque de moyens.

Le taux d’adhésion à entrepreneuriat est en moyenne de 50% dans les bidonvilles ! Cependant, obtenir un crédit ou même un compte en banque se révèle d’une difficulté sans nom, et le choix du crédit via une Institution de Microfinance comme Chamroeun reste une solution efficace et rentable pour nos micro-entrepreneurs. WIFU s’est par conséquent tourné vers Babyloan et a interviewé son fondateur, Arnaud Poissonnier, afin d’en savoir plus sur son activité et sur le microcrédit qu’il définit « d’aide à plusieurs vies. »

WIFU et nos micro-entrepreneurs 

© Babyloan

© Babyloan

L’association WIFU a rencontré deux micro-entrepreneuses cambodgiennes, qui ont financé leurs projets grâce aux Babyloaniens. Meas Vannak, 47 ans et sept enfants, nous parle de son commerce de water columbus, une plante très populaire dans le pays. Chan Sophy quant à elle, vit au sud est de Phnom Penh dans un bidonville, et a bénéficié d’un prêt de 500 dollars sur un an, ce qui lui a permis d’acheter un bateau, de louer une terre et d’acheter des semences pour faire pousser des water columbus qui serviront dans les soupes Khmers.

Encore merci à WIFU pour ces formidables témoignages et à nos Babyloaniens, pour la réussite de ces projets !

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

*

jerseys for sale cheap jerseys wholesale cheap jerseys cheap jerseys for sale cheap jerseys online wholesale jerseys wholesale NFL jerseys Support Your Team With Nfl Dog Collars And Accessories
Sports Fundraisers: 3 Easy Ideas
What's Happened In Mlb On Possess?
Guide To Sports Activities Jerseys Cheap
Complaint About Football Jerseys