Nos partenaires sur le terrain

Des nouvelles de Gaza

Voilà sept jours que le Proche-Orient est sous les bombes et le bilan humain s’élève désormais à plus de 100 victimes. Malgré cela, les négociations se poursuivent au Caire entre Israël et Gaza afin de trouver un accord et convenir d’un cessez-le-feu.

Comme nous vous l’avions promis, voici quelques informations qui nous viennent tout droit de notre Institution de Microfinance partenaire, Asala, qui se trouve en ce moment-même au cœur des affrontements. En effet, bien qu’Asala soit basée à Ramallah, en Cisjordanie, l’une de ses agences se situe sur la bande de Gaza, à Zaytoune, une ville qui a beaucoup souffert des attaques aériennes.

Nous avons été très attristés d’apprendre que le mari de l’une des micro-entrepreneuses d’Asala avait perdu la vie. En revanche, aucune victime n’est à déplorer parmi le staff d’Asala.

Selon la directrice de notre IMF partenaire, la situation restera compliquée encore quelques mois. La communication entre Gaza et la Cisjordanie est aujourd’hui très difficile, d’autant plus que l’électricité est coupée dans la plupart des quartiers de Gaza. Les enfants et les jeunes refusent de rester à l’intérieur et sortent malgré les attaques aériennes. Le quotidien est de plus en plus compliqué. Aujourd’hui, la plupart de la population de Gaza est en colère plutôt que triste : « enough is enough ». Par ailleurs, certains pays étrangers sont en train d’évacuer leurs ressortissants, ce qui est très mauvais signe.  Le secteur de l’agriculture, dont dépendent certaines clientes, serait certainement affecté par le conflit.

Nous continuons d’effectuer une veille attentive sur la situation de notre partenaire et restons en contact quotidien avec le staff d’Asala. Nous vous tiendrons informés des évolutions de la situation, bien sur.

Merci pour votre soutien.

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*