Nos partenaires sur le terrain

Domitila, sur les marchés de Lima

Matthieu est volontaire auprès de notre partenaire Edaprospo à Lima au Pérou. Il a rencontré Domitila, une micro-entrepreneuse qui bénéficie de prêts de la part de la communauté Babyloanienne.

« Au cours de mon séjour d’un mois dans l’agence de Los Olivos au nord de Lima, je suis allé à la rencontre de Domitila sur le marché de La Huaca, où elle travaille tous les jours. Domitila est une entrepreneuse de 46 ans, elle élève seule ses cinq enfants et elle tient ici un étal de vente de pommes de terre. On y trouve de nombreuses variétés de pommes de terre et notamment la pomme de terre traditionnelle du Pérou, « l’amarilla peruanita » cultivée sur les hauts-plateaux de l’Altiplano qu’elle vend aux passants avec énergie et bonne humeur.

Domitila fait partie du groupe « La Vita Nova », groupe solidaire composé de onze membres qu’elle a connu par l’intermédiaire d’un agent de crédit déambulant dans le marché. Il l’a mise en relation avec d’autres commerçants du marché qui souhaitaient former un groupe pour pouvoir emprunter ensemble auprès d’Edaprospo. Domitila est actuellement trésorière de ce groupe qui existe depuis maintenant quatre ans et demi après en avoir été présidente à ses débuts. En tant que trésorière, elle s’occupe de surveiller que tous les membres du groupe payent bien leurs intérêts et vérifie donc les montants déposés sur le compte commun du groupe auprès de leur banque.

Domitila travaille sur deux marchés différents dans la journée : sur celui de La Huaca de 7h à 15h et ensuite sur celui de La Parada à quelques kilomètres de là de 16h à 20h. Elle gère seule cette petite entreprise depuis plus de 15 ans et cela lui demande beaucoup d’organisation. Elle doit chaque jour acheter ses pommes de terre auprès des grossistes du marché central de Lima à plus d’une heure de son domicile, puis les faire expédier au marché de La Huaca et ensuite les transférer sur celui de La Parada.

Grâce aux prêts qu’elle a reçus et aux économies qu’elle s’était constituées avec le temps, Domitila a pu s’offrir une flotte de trois motos dont une avec un plateau devant afin de transporter la marchandise. Ce sont ses enfants qui l’aident tour à tour dans ce harassant travail de transport. Lorsque je lui ai demandé pourquoi elle avait choisi ce métier, elle m’a répondu qu’elle ne s’était jamais posé la question de faire autre chose, ses parents étaient déjà des vendeurs de fruits sur le marché et elle les a aidés dès l’âge de 5 ans. Cependant, aujourd’hui, elle se montre fière de ses enfants qui ont pu faire des études qu’elle a payées à chacun, ainsi un de ses fils est en passe de devenir avocat et un autre éducateur en milieu scolaire.

Dans un futur proche, cette entrepreneuse qui ne manque pas d’ambition souhaite posséder son propre magasin de grossiste en pommes de terre sur le plus grand marché de Lima. Elle souhaite également aider les autres commerçants de son marché à se développer comme elle en leur prêtant de l’argent pour réaliser leurs projets.« 

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*