Nos partenaires sur le terrain

Joyeuse année 2555 !

L’équipe de Babyloan n’est pas devenue folle, nous nous mettons simplement « à l’heure » du Cambodge et lui souhaitons une belle nouvelle année.

Notre partenaire Chamroeun ainsi que tous les micro-entrepreneurs soutenus sur Babyloan depuis 3 ans sont en vacances pour quelques jours afin de fêter la nouvelle année et l’arrivée du nouveau Tevada (ange protecteur) dans leur foyer.

Le nouvel an khmer est une des plus fêtes les plus importantes du pays. Elle donne lieu à plusieurs jours de vacances pour tous les habitants du pays.

La date change tous les ans, elle est fixée en fonction du calendrier lunaire. Si les cambodgiens sont cette année en 2555, c’est parce que leur année 0 correspond à la naissance de Bouddha (qui est d’un demi millénaire l’ainé de Jésus !). Ce n’est que depuis le XIIIème siècle que cette fête a lieu au début du cinquième mois de l’année lunaire, auparavant les cambodgiens fêtaient la nouvelle année fin novembre, mais cette période n’était pas propice au repos, elle correspondait au moment de la récolte du riz. C’est pour cela que le roi khmer Suriyavaram II l’a décalé de quelques mois.

Les festivités du nouvel an durent trois jours :

  • Le premier jour : Moha Sangkram (inauguration de l’arrivée des nouveaux anges)

Chaque foyer prépare l’arrivée de son Tevada (gardien des anges). Après être allé au marché, il faut préparer les offrandes (principalement des fruits), nettoyer la maison et la fleurir (le lotus est la fleur la plus prisée).
Dans les 3000 pagodes du pays résonnent les bruits sourds des tambours qui invitent les cambodgiens à allumer de l’encens et des bougies pour remercier les anges.
C’est également l’occasion d’aller à la pagode ou au temple pour nettoyer les bouddha, ce qui selon la tradition, protège des maladies de peau, assure la beauté pour la prochaine réincarnation et permet d’honorer les ancêtres.

Dans la province de Batambang où travaille Chamroeun, la population s’adonne à une danse particulière celle du Troddi. Les femmes montent sur un bâton incurvé sur lequel est accroché une tête de cerf et les hommes feignent de les chasser. Ce spectacle permet de récolter des offrandes qui sont ensuite déposer à la pagode.

  • Le deuxième jour : Wanabot (cadeaux aux anciens)

C’est l’occasion d’offrir des présents aux salariés, de donner des vêtements aux pauvres.
Ce jour est celui que les enfants apprécient tout particulièrement, on leur organise des jeux traditionnels (Bos Ankunh, Chol Chkoung…), exceptionnellement les filles et les garçons peuvent jouer ensemble. A la fin de la journée, un grand bal est organisé, les célibataires espèrent y trouver l’amour.

Vous pouvez souhaiter un joyeux Wanabot à Channy en l’aidant à faire la joie de tous avec ses petits plats pendant cette période de fêtes:

  • Le troisième jour : Leung Sakk (début de l’année)
    La nouvelle année commence, chacun se rend au temple ou à la pagode pour la cérémonie des montagnes de sable. Ce rituel consiste à matérialiser les cinq empruntes de Bouddha sur terre à l’aide de petit tas de sable. La constitution de ces petites montagnes assure bonheur et paix pour la nouvelle année.
    Les enfants attendent les adultes à la sortie des temples ou des pagodes pour les asperger d’eau, c’est une bénédiction symbolique qui est accueilli par tous avec joie.
    Le soir c’est le début du festival de la nouvelle année, la dernière cérémonie a lieu, celle du Pithi Strang Preah qui consiste à donner une douche spéciale aux statues de Bouddha. C’est l’occasion pour les bonzes, aînés, parents, parents grands de demander d’être absous des fautes passées et d’être bénis.
Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*