Nos partenaires sur le terrain

Le Maroc arrive sur Babyloan !

Le Maroc, al-Maghrib en arabe, littéralement « pays du soleil couchant ». Le soleil en a fait sa terre d’adoption avec un climat varié, à la fois méditerranéen, désertique et montagnard.

Avec près de 32 300 000 habitants, le Maroc enregistre 10% de taux de chômage avec  15% de la population vivant aujourd’hui en dessous du seuil de pauvreté.

 

Pourquoi le Maroc sur Babyloan ?

Pour Babyloan, le soutien de micro-entrepreneurs au Maroc était plus qu’une simple idée : un impératif. « Il existe une relation privilégiée entre le Maroc et la France. Ces deux pays ont une proximité et des liens historiques indéniables. Notre communauté de prêteurs nous sollicitait régulièrement pour soutenir ce pays » affirme Yasmine, Directrice Executive de Babyloan, qui a initié l’entrée du Maroc chez Babyloan.

Il faut dire qu’il n’a pas été facile de passer le détroit de Gibraltar : « les régulations locales ne nous permettaient pas d’envoyer des fonds sans agrément préalable de l’office des changes marocain. Le parcours fut long, et il nous a fallu être ambitieux et déterminés ! Et c’est essentiellement grâce à notre partenaire au Maroc, INMAA, que nous avons pu y arriver » précise Yasmine.

Un partenaire au service de la population rurale

En effet, nous travaillons au Maroc avec l’Institution de MicroFinance INMAA, qui donne la priorité aux clients vivant dans les zones rurales, représentant 60% de la population.

L’association veut donner la priorité à un accompagnement de proximité de ses emprunteurs et mettre l’accent sur l’octroi de prêts aux jeunes, avenir du pays, touchés par un taux de chômage élevé (20%).

Des premiers projets autour des services

Le Maroc est réputé pour son artisanat de tissage, notamment avec la fabrication de tapis. Chaque région a ses motifs, ses couleurs, ses pigments et ses matières premières.

Hicham est producteur et vendeur de tapis à Douar Ait Daoud. Son objectif est d’acheter un deuxième local et d’élargir sa clientèle en exposant dans des foires nationales. Le microcrédit va l’aider à atteindre son but.

Dans un registre similaire, notre deuxième projet de micro-entrepreneurs marocains est celui d’une couturière. Rahma habite Kenitra. Dans son petit atelier de couture, elle confectionne des vêtements qu’elle revend ensuite. Le microcrédit va l’aider à acheter des tissus et des outils de confection pour étendre son activité. Son objectif est d’aménager un grand atelier de textile et contribuer à sa manière à lutter contre le chômage dans sa région.

Bienvenue, ou plutôt Marhbabikoum, et longue vie aux projets d’entrepreneurs marocains sur Babyloan !

 

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

1 Commentaire

  • Répondre François 1 novembre 2013 à 18 h 25 min

    Je travail en Algerie dans l ESS j aimerais partager avec vous sur ce sujet .

  • Laisser un commentaire


    *