Nos partenaires sur le terrain

Le point IMF (Novembre 2017)

Notre équipe d’analystes microfinance fait le point sur les partenaires de Babyloan qui ont rencontré dernièrement des difficultés dans la gestion de notre collaboration. Qu’il s’agisse de retards de longue durée (AqroInvest et Mec Delta) ou ponctuels (Palmis et Finadev), Babyloan vous fera part chaque mois de ces informations clés pour vos prêts.

AqroInvest (Azerbaïdjan)

En mai 2017, nous vous avions communiqué que le gel des remboursements de la part d’AqroInvest initialement prévu jusqu’à fin février, avait été étendu à la fin août 2017. Cela fait suite d’un accord signé entre l’IMF et le groupe de bailleurs de fonds internationaux, ou « Lenders’ Club », dont Babyloan fait partie.
Afin d’accélérer et optimiser le processus de remboursement des dettes de l’IMF envers le « Lenders’ Club », un accord vient d’être signé avec une agence de recouvrement. À partir d’un certain seuil de fonds recouvrés par l’agence, Babyloan recevrait une partie des sommes dues aux internautes et pourrait alors les redistribuer. La partie que Babyloan recevra sera proportionnelle à sa participation à la dette totale du « Lenders’ Club ».
Par ailleurs, nous souhaitons rassurer nos prêteurs à propos des pratiques de l’agence. Celle-ci s’est engagée à mettre en oeuvre les bonnes pratiques de recouvrement des sommes prêtées par les internautes. Le processus engagé prendra du temps, et nous ne pouvons, à ce jour, en garantir l’issue.

MEC Delta (Sénégal)

Les efforts de recouvrement se poursuivent auprès de Mec Delta, qui s’était engagée à verser en deux fois la totalité des remboursements dus. Malgré nos relances continues, nous n’obtenons que très difficilement des retours de la part de l’IMF. Nous ne cessons de déployer nos efforts pour pouvoir rembourser nos prêteurs.

Finadev (Bénin)

Afin d’obtenir la sortie de capitaux du Bénin, notre partenaire doit demander chaque mois une autorisation à la Direction des Affaires Monétaires et Financières (DAMF). Celle-ci dépend de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), un des principaux services du Ministère de l’Économie. Le délai pour obtenir cette autorisation peut malheureusement varier et affecter le délai de remboursement de Finadev.

Palmis (Haïti)

L’IMF rencontre en ce moment quelques difficultés à acheter des euros. L’économie haïtienne est fortement dollarisée et le marché de la devise européenne est par conséquent très réduit. Les contraintes à acheter des euros peuvent davantage s’accroître avec une situation économique du pays affaiblie dans laquelle les exportations à l’UE se réduisent et les importations augmentent.

 Nous nous excusons de la gêne que ces retards de remboursement peuvent vous poser et vous remercions, à nouveau, de la confiance que vous nous accordez.

Quelques conseils importants : 

Lorsque vous prêtez, le risque de non-remboursement existe bien : en effet, les circonstances des pays et des économies dans lesquels opèrent les IMFs peuvent être déjà fragiles. De fait, elles varient souvent et de manière importante au cours du temps. Nous sommes toujours très fiers de garder un taux de remboursement exemplaire et de nous assurer que les prêteurs et prêteuses reçoivent leurs remboursements. Le risque est partiellement garanti comme suit :

  • Si le micro-entrepreneur ne rembourse pas, notre partenaire local – l’institution de microfinance – garantit le remboursement le cas échéant.
  • Si l’Institution de microfinance rencontre des problèmes de trésorerie qui empêchent le remboursement des prêts, alors le remboursement n’est pas garanti et le prêteur peut ne pas récupérer les sommes prêtées, ou avec du retard.

L’action et l’expertise de Babyloan interviennent à ce moment-là grâce à notre pôle Microfinance. Celui-ci a pour mission l’analyse du risque pays et microfinance, le contrôle de la santé financière de l’organisation, ainsi que l’anticipation de rupture de partenariat afin de prévenir un éventuel défaut de remboursement.

À savoir : depuis 2008, nos équipes dédiées ont dû, pour pallier les risques potentiels, mettre fin à plusieurs de nos partenariats locaux (Vietnam, Tadjikistan, Costa Rica, Nicaragua…).

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

*

jerseys for sale cheap jerseys wholesale cheap jerseys cheap jerseys for sale cheap jerseys online wholesale jerseys wholesale NFL jerseys The Excellent Nhl Jerseys
Feel The Rush And Excitment Of Hi-Def Resolution Sports Programming
Nfl Replica Jerseys - Way Of Showing Support
Playing Basketball Is Popular In China More Than Playing Football
Scoring With Sports Fundraising