Nos partenaires sur le terrain

Magdalena, une micro-entrepreneuse pleine de projets

Magdalena Del Consuelo, que vous avez soutenu, est une micro-entrepreneuse pleine d’idées et de projets. Depuis 2005 elle vend des produits par catalogue pour des grandes marques de cosmétiques, de bijoux, de parfums, de vêtements, d’électroménager, et de fournitures pour la maison. N’ayant pas de compte à la banque, et n’ayant jamais demandé un crédit auparavant, lorsqu’elle a voulu un prêt, toutes ses demandes ont été refusées. Heureusement l’agent de microcrédit de CEPESIU opérant dans la zone lui a fait confiance et a cru en son projet. Elle a donc reçu un crédit de 1000$ (830€) qui lui a permis d’aménager un petit local qu’elle possédait depuis longtemps mais qu’elle avait laissé à l’abandon.

Les petits commerçants comme Magdalena sont vulnérables financièrement lorsqu’ils n’ont qu’une seule source de revenu, car si celle-ci devient moins rentable (ouverture d’un supermarché à côté d’une petite épicerie, augmentation du prix d’une matière première, vol de marchandise, etc…) ils perdent presque tout. Pour limiter ce risque, la plupart des micro-entrepreneurs équatoriens se diversifient. Magdalena n’est pas une exception et profitant du fait que dans son quartier les connections internet sont rares, elle a utilisé le  reste du microcrédit pour acheter 3 ordinateurs et transformer son local en cybercafé. L’espace qui lui restait lui a permis d’avoir une vitrine pour présenter les différents produits qu’elle vend toujours par catalogue. Voici la vidéo de ma rencontre avec Magdalena:

Son commerce marche aujourd’hui très bien, ses ordinateurs sont toujours occupés et elle pense donc déjà à en acheter 3 de plus. Elle poursuit son activité de diversification car elle veut commencer à vendre des produits informatiques (cartes mémoires, souris d’ordinateurs, casques d’ordinateurs, etc…), mais elle veut aussi avoir une petite papèterie, ainsi que des cabines téléphoniques pour appeler à l’étranger. Son local se modifie petit à petit et l’habileté de Magdalena à s’adapter rapidement aux besoins des gens lui permet de se lancer dans des domaines d’activités rentables et utiles pour son quartier.

Grâce au microcrédit, elle a pu réaliser ce qu’elle-même considère comme son rêve. Cela lui aussi ouvert les portes du monde financier car dorénavant les banques lui proposent régulièrement des offres de prêts. D

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*