Nos partenaires sur le terrain

Pura Vida

Qui en allant au Costa Rica n’a jamais entendu l’expression « Pura vida » ? Ces deux mots rappelant le bonheur, la satisfaction et l’optimisme résument très bien l’état d’esprit des ticos (costariciens) qui l’utilisent dans tous les contextes.

Ce pays très accueillant a décidé de mettre le développement durable et l’écologie au centre de ses politiques, et aujourd’hui 26% de son territoire est sous protection. Un vrai bonheur pour les amoureux du contact avec la nature et de l’eco-tourisme !

1. LA BIODIVERSITE

Photo credit : Wha'ppen / Foter.com / CC BY-SA

Le Costa Rica présente une grande richesse en terme de biodiversité. Son territoire, malgré ses dimensions équivalentes à environ 1/10 du territoire français regroupe 6% de la biodiversité mondiale. Cela est dû à l’attention portée à la protection des écosystèmes mais aussi à l’emplacement du Costa Rica au carrefour entre Amérique du Nord et Amérique du Sud et entre Océan Pacifique et mer des Caraïbes. Sur ce petit territoire on peut retrouver des milieux naturels très variés : plages, récif coralliens, mangroves, montagnes, volcans, grottes, prairies subalpines, ou forêts nuageuses et pluvieuses. Il y en a pour tous les goûts !

2. LES PLAGES ET LES SPORTS D’EAU


Au Costa Rica il y a un grand nombre de plages, très prisées par les touristes. Grâce à son exposition sur les deux mers les plages qu’on y retrouve sont très différentes. La région des Caraïbes avec sa grande variété d’écosystèmes aquatiques et ses plages de sable noir et blanc est le lieu idéal pour la pêche sportive et la plongée dans des eaux claires, ou pour des simples promenades au bord de la mer en profitant du soleil. La côte Pacifique est la destination parfaite pour les surfers qui peuvent y trouver de nombreux centres touristiques équipés. Le Costa Rica est la destination de toute l’Amérique Latine qui attire le plus de surfers.
Les lacs à l’intérieur du territoire attirent aussi beaucoup de sportifs. Par exemple le lac Arenal, situé à 1 700 mètres d’altitude est considéré comme l’un des cinq meilleurs endroits du monde pour pratiquer la planche à voile.

3. ILE COCO – ILE AU TRESOR

Photo credit : jonrawlinson / Foter.com / CC BY

L’ile Coco est une île située à environ 550km de la côte costaricienne. Plus grande île inhabitée du monde, l’île Coco était utilisée comme refuge par les pirates, qui y gardaient leurs réserves de nourriture. Ils y ont même apporté des cerfs et des cochons qui se sont ensuite adaptés au climat. C’est peut-être pour ces faits qu’elle est restée dans l’imaginaire collectif comme “l’île au trésor”. La tradition veut qu’au moins 3 trésors aient été cachés sur son territoire. Plus de 500 expéditions ont déjà été menées dans le but de les retrouver.
Aujourd’hui cela est interdit car l’île est classée patrimoine mondial de l’humanité  et est un parc national protégé. Des excursions en bateau sont organisées depuis la côte pour en découvrir la flore et la faune et pour faire de la plongée. On peut encore y voir des baleines, des requins et des bancs de poissons de toutes espèces.

4. SAN JOSE

Photo credit: Josoroma / Foter.com / CC BY-NC-ND

La capitale du Costa Rica se trouve au milieu du pays, dans la vallée centrale. Elle est entourée par des volcans époustouflants et des montagnes aux pentes luxuriantes, son altitude lui assure des températures modérées toute l’année. Dans les vieux quartiers on peut retrouver l’architecture typique de l’Amérique Latine avec des belles maisons en bois de toutes les couleurs. Les ticos sont particulièrement fiers de leur Théâtre National, inauguré en 1897, contenant la plus grande salle de concerts du pays. Un tour dans le marché central, regorgeant de fruits, légumes et toute sorte de nourriture et de marchandise permet de se plonger complètement dans l’atmosphère costaricienne.

5. Parc national TORTUGUERO

Photo credit: Jual / Foter.com / CC BY-NC-SA

Accessible uniquement par bateau ou avion, c’est un des sites les plus visités du Costa Rica. Grâce à la présence de 11 habitations différentes à son intérieur, le parc a une variété biologique incroyable. Le parc doit son nom au fait que de nombreuses variété de tortues viennent y pondre pendant la nuit. C’est pour les préserver que le territoire est devenu parc national.

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*