Nos partenaires sur le terrain

Séjour au Nicaragua avec Microcrédit en 4L

12939823963_75cc568de4_b

A la frontière nicaraguayenne © Microcrédit en 4L

Nous continuons notre voyage par procuration à travers les yeux et les récits de Nicolas et Matthieu, qui font le tour du monde à bord de leur 4L pour soutenir le microcrédit. Après l’Asie, c’est au continent américain qu’ils se sont attaqué depuis janvier et le premier pays Babyloan qu’ils traversent est le Nicaragua.

Nous les avons mis en contact avec notre partenaire local, Afodenic, qui travaille dans la capitale Managua, et ils ont pu rencontrer une dizaine de micro-entrepreneurs qu’ils ont soutenus sur la plateforme, ainsi que quelques uns de nos coordinateurs sur le terrain. Voici un court résumé de leurs rencontres, photos à l’appui !

À chaque rencontre, les deux étudiants ont été reçus très chaleureusement et les micro-entrepreneurs montraient non sans fierté leurs échoppes, restaurants, ateliers, cuisines ambulantes… Ainsi, ils ont découvert l’activité d’un cordonnier, d’une fabricante de tortilla ou encore d’une tenancière de petite épicerie. Etant tous deux hispanophones, c’est la première fois qu’ils s’adressent directement aux micro-entrepreneurs sans passer par l’intermédiaire d’un traducteur, ce qui leur permet d’être plus proches de leurs interlocuteurs !

12939770263_392018f76b_c

Nicaragua © Microcrédit en 4L

 

L’épicerie de Maria Elena

Célibataire de 35 ans, Maria Elena tient une épicerie qu’elle ouvre de 7 à 22h tous les jours de la semaine. Elle doit, en parallèle de cette activité très prenante, s’occuper de ses cinq enfants et de sa mère âgée. Le microcrédit qu’elle a reçu lui permet d’acheter un réfrigérateur. En effet, les produits qui rencontrent le plus de succès avec ses clients sont les sodas, ce nouveau frigo lui permet donc d’en stocker une quantité plus grande. Elle gagne aujourd’hui entre 15 et 30€ par jour et espère encore augmenter ses ventes pour acheter sa propre maison.

Maria Elena

L’épicerie de Maria Elena © Microcrédit en 4L

 

Les fruits frais d’Eloisa

Eloisa, 21 ans, vient de se marier et de lancer son activité de vente de fruits frais devant chez elle. Le microcrédit qu’elle a obtenu lui permet d’acheter une plus grande quantité de fruits, ainsi qu’un réfrigérateur pour proposer un nouveau produit à ses clients : de la viande qu’elle se procure chez un excellent producteur local. L’après-midi, son père l’aide à tenir son activité car il ne travaille que le matin comme chauffeur de taxi. Elle espère augmenter ses revenus pour mieux prendre en charge les besoins de sa famille et agrandir son commerce.

Eloisa

Les fruits frais d’Eloisa © Microcrédit en 4L

 

Le restaurant de Marta

Marta vit dans un quartier très défavorisé de Managua. Pour améliorer son niveau de vie, elle a ouvert une activité de restauration : elle se rend au marché très tôt pour s’approvisionner en produits frais puis cuisine des spécialités locales à base de poulet et d’œufs, appréciées de ses clients. Elle installe un stand dans la rue pour vendre ses plats toute la soirée à ses clients, majoritairement des habitués. Le microcrédit lui permet d’acheter des tentes, des tables et des chaises pour mieux recevoir ses clients. Elle aimerait continuer d’augmenter ses profits pour devenir indépendante et s’acheter un local.

Marta

Le restaurant de Marta © Microcrédit en 4L

 

Les tortilla de Fatima

Un projet à découvrir en vidéo !

Si vous voulez suivre les aventures de Matthieu et de Nicolas de plus près, n’hésitez pas à consulter leur site web ou à les suivre sur leur page Facebook. Si vous êtes plutôt portés sur les images et que vous voulez voyager en quelques minutes, on vous conseille vivement leur galerie Flickr, constituée de clichés plus beaux les uns que les autres !

Et si comme Microcrédit en 4L vous voulez soutenir des micro-entrepreneurs en Amérique Latine, rendez-vous sur la page des projets !

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire


*