Actualités du monde, Nos partenaires sur le terrain

Veille #2 : des nouvelles des pays Babyloan !

Tour d’horizon de l’actualité de Babyloan et de ses partenaires. Au programme de cette nouvelle veille : retour sur la Journée des Droit des Femmes, l’engagement environnemental du Maroc et les risques aggravés de crise alimentaire en Afrique de l’Est… 

JOURNEE DES DROITS DES FEMMES

Retour sur l’opération « Tous ensemble contre l’exclusion financière des femmes »

Après la Journée des Droits des Femmes, Babyloan souhaitait revenir sur l’appui exceptionnel de sa communauté ! Le combat n’est pas terminé et on espère que le soutien aux femmes se poursuivra de plus bel sur Babyloan.

Source : http://blog.babyloan.org/les-babyloaniens/retour-sur-la-journee-des-droits-des-femmes.html 

ECONOMIE

La Banque Mondiale débloque des fonds pour accompagner les populations rurales au Nicaragua…

La Banque Mondiale a approuvé un prêt de 96.8 millions de dollars au Nicaragua pour améliorer l’accès aux marchés et aux services pour les populations rurales. Le financement de la Banque Mondiale prévoit l’amélioration des routes existantes et la création de nouvelles voies de circulation dans le cadre du « Rural and Urban Access Improvement Project ».

Source : http://www.worldbank.org/en/news/press-release/2017/03/06/mejor-acceso-a-servicios-y-mercados-para-mas-de-medio-millon-de-nicaraguenses

…et fait de même pour les start-ups marocaines !

La Banque Mondiale a approuvé le 10 mars des financements d’un montant total de 150 millions de dollars avec un double objectif de mieux cibler les programmes sociaux et d’accompagner le développement des quelques 250 start-up marocaines. Une partie du financement permettra ainsi de moderniser le système d’identification national tandis qu’une autre partie vise à améliorer les possibilités de financement pour les start-up marocaines.

Source : http://afrique.latribune.fr/africa-tech/startups/2017-03-12/maroc-la-banque-mondiale-debloque-150-millions-de-dollars-pour-les-startups.html

POLITIQUE

Interprétations divergentes de la Constitution hondurienne…

Le président hondurien a remporté le 12 mars la primaire de son parti, organisé en amont de l’élection présidentielle prévue pour le mois de novembre. Le président actuel, Juan Orlando Hernandez, sera ainsi à nouveau candidat pour le parti conservateur hondurien. Selon les partis de l’opposition, sa candidature serait contraire à la Constitution en vigueur depuis 1982, qui interdit la réélection d’un président. Le parti au pouvoir affirme de son côté qu’une interprétation de la Constitution par la Cour suprême permettrait de passer outre.

Source : https://www.challenges.fr/monde/au-honduras-le-president-hernandez-remporte-la-primaire-de-son-parti_460048

L’ONU dénonce les conditions d’incarcération des prisonniers haïtiens

Un expert des Nations Unies en matière de droits de l’Homme a dénoncé l’ignominie des conditions d’incarcération des prisonniers haïtiens, principalement due à une surpopulation des prisons. Ainsi, en prenant comme base la surface acceptable définie par l’ONU, à savoir 4,5m2 par détenu, l’expert estime le taux de surpopulation à 644%. Cette surpopulation découle en partie de la lenteur du système judiciaire qui provoque une prolongation de la détention préventive. Ainsi, 70% des personnes incarcérées en décembre 2016 étaient en attente de jugement depuis plusieurs mois, voire des années.

Source : http://www.rtbf.be/info/monde/detail_un-expert-de-l-onu-denonce-l-ignominie-des-prisons-haitiennes?id=9550309

ENVIRONNEMENT

Le Maroc intensifie son engagement en matière de protection de l’environnement

Après l’organisation de la COP22 en novembre dernier, le Maroc poursuit son engagement pour la protection de l’environnement. Le 25 février dernier, la première promotion d’inspecteurs de la police de l’environnement a ainsi été présentée à Rabat. Ces inspecteurs seront chargés de contrôler, constater et verbaliser les infractions aux différentes lois sur l’environnement.

Source : http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/en-direct-du-monde-au-maroc-une-police-de-l-environnement-traque-les-pollueurs_2062143.html

L’Indonésie annonce un plan d’1 milliard pour traiter ses eaux polluées

A l’occasion du World Oceans Summit à Bali au début du mois de mars, le ministre des affaires maritimes indonésien a annoncé un plan de 1 milliard de dollars pour réduire la quantité de plastiques et de déchets qui polluent les eaux en Indonésie. L’Indonésie, qui est aujourd’hui le deuxième plus gros pollueur en matière de déchets plastiques derrière la Chine, ambitionne de réduire de 70% les déchets maritimes au cours des 8 prochaines années.

Source : https://www.theguardian.com/environment/the-coral-triangle/2017/mar/02/indonesia-pledges-us1-billion-a-year-to-curb-ocean-waste

CRISE ALIMENTAIRE

Afrique de l’Est : douze millions de personnes concernées par une crise alimentaire

Les pays d’Afrique de l’Est font face à une crise alimentaire grave. Si le Soudan du Sud et la Somalie ont respectivement déclaré l’état de famine et l’état de catastrophe nationale, la sécheresse frappe également l’Ethiopie, l’Ouganda, le Kenya et dans une moindre mesure la Tanzanie. En tout, douze millions de personnes sont concernées par cette crise alimentaire, due principalement à des facteurs climatiques. En déplacement à Nairobi, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé la communauté internationale à se mobiliser pour lutter contre les effets dévastateurs de la sécheresse.

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20170305-crise-alimentaire-famine-afrique-est-somalie-soudan-sud-ethiopie-ouganda

CULTURE

Jusqu’au 26 mars, l’exposition « Pour un musée en Palestine »

L’Institut du Monde arabe à Paris accueille jusqu’au 26 mars 2017 l’exposition « Pour un musée en Palestine ». L’exposition est constituée d’une centaine d’œuvres offertes par des artistes internationaux pour constituer la collection d’un musée d’art moderne et contemporain en Palestine. L’ambassadeur de la Palestine auprès de l’Unesco, initiateur de ce projet, porte depuis plusieurs années l’idée d’un centre d’art pour son pays.

Source : http://www.telerama.fr/scenes/pour-un-musee-en-palestine-histoire-d-une-collection-en-exil,154804.php

Billet précédent

Vous Pourriez Aimer

1 Commentaire

  • Répondre kolié Alain 19 mars 2017 à 21 h 09 min

    Il faut l’ autonomisation des femmes et des jeunes en Afrique de l’ouest surtout la Guinée à travers la création des entreprises pour les femmes et les jeunes dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et le chômage des jeunes.

  • Laisser un commentaire


    *