Browsing Tag

boulangerie

Nos partenaires sur le terrain

Gladys a encore besoin de vos prêts !

Vous souvenez-vous de Gladys? Mais si ! Cette boulangère nicaraguayenne que vous avez aidée il y a quelques mois !

Gladys habite à Managua, elle a 4 enfants et tient une boulangerie. Elle avait besoin d’un prêt pour installer une meilleure ventilation dans sa boulangerie et les Babyloaniens se sont mobilisés pour l’aider. Cela lui permet désormais de travailler dans de meilleures conditions et d’améliorer sa production ! Elle a même pu engager 3 employés dans sa boulangerie.

Pour ceux qui ne s’en rappelleraient pas, cette vidéo va vous permettre de vous rafraîchir la mémoire :


Témoignage de Gladys, micro-entrepreneuse… par Babyloan

Aujourd’hui Gladys continue d’emprunter de l’argent afin de développer son commerce, employer de nouveaux salariés et ouvrir une nouvelle boulangerie. Elle a encore besoin de vous ! Si vous souhaitez soutenir Gladys encore une fois, venez découvrir sa nouvelle fiche projet.

Nos partenaires sur le terrain

Qu’est devenue Kézuwoé, boulangère au Togo ?


Au mois de janvier de cette année, vous avez été cinq à soutenir le projet de Kézuwoé. Elle avait besoin d’un prêt de 460 euros, sur une durée de 12 mois, pour développer son activité de boulangerie.

Kezuwe est boulangère, elle a 2 enfants et vit dans une maison avec une belle cour en terre battue au centre de laquelle trône un grand four à pain : son outil de travail.

Son quotidien :
Elle débute la chauffe du four à minuit  et laisse le four monter en température jusqu’à 3 heures du matin, avant de lancer la première fournée de la journée. Le pain cuit une heure et demie et sera prêt aux premières heures de la journée. Dès que la fournée est prête, les vendeuses de pain ambulantes se pressent pour acheter des corbeilles de pain qu’elles iront vendre au bord de la route.


Kezuwe a acheté le terrain, construit son four et sa maison grâce aux efforts consentis tout au long de sa vie et aux sommes qu’elle a pu économiser. Récemment, elle a pris un premier microcrédit individuel afin de développer son activité. En effet, avant, elle achetait sa farine à crédit auprès d’un détaillant.  Aujourd’hui, son microcrédit lui permet d’acheter la farine chez un grossiste, ce qui revient beaucoup moins cher.

Elle travaille avec sa soeur et vit avec ses deux enfants, son mari et son père vieillissant. Ses enfants vont tous a l’école, et son activité lui rapporte 20 000 FCFA (soit 30 euros) par semaine, ce qui lui permet de payer les fournitures scolaires  ainsi que les soins dont son père a besoin.

Pour retrouver le projet de Kézuwoé sur Babyloan.
Pour en savoir plus sur Wages, notre partenaire local qui l’accompagne.