Browsing Tag

Chamroeun

Nos partenaires sur le terrain, Social business & nouvelles solidarités

À la rencontre des micro-entrepreneurs

Antoine Régeard, jeune globe-trotter passionné de photographie et de vidéo, est parti à la rencontre des micro-entrepreneurs financés sur Babyloan ! Il nous raconte son expérience en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient, aux côtés des Institutions de microfinance partenaires de Babyloan.

Antoine Regard en compagnie de micro-entrepreneurs au Cabodge

Antoine Régeard (à droite) au Cambodge

Continuer la lecture

Nos partenaires sur le terrain

La 4L (devenue la moto) au Cambodge : rencontres et témoignages

© Microcrédit en 4L

© Microcrédit en 4L

 Nicolas et Matthieu, nos deux aventuriers conducteurs, continuent de sillonner les routes du monde pour soutenir le microcrédit au volant de leur 4L. Après avoir traversé l’Europe et l’Asie, ils s’attaquent désormais à l’Amérique où ils sont arrivés en avion, suivis de près en cargo par leur 4L, au mois de décembre.

Aujourd’hui ils ont quitté San Francisco et se dirigent vers le sud  du continent pour aller à la rencontre des micro-entrepreneurs qu’ils ont soutenus au Nicaragua et au Pérou. Mais en attendant de voyager en Amérique Latine, prenez quelques nouvelles de Reang au Cambodge.

Continuer la lecture

L'équipe, Nos partenaires sur le terrain

Le Cambodge chez Babyloan, visite de notre coordinateur local

© Babyloan

© Babyloan

Le 29 janvier, nous recevions dans nos locaux un visiteur qui venait de loin… Son nom est Sophea Suon et il est directeur de notre Institution de Microfinance partenaire au Cambodge, Chamroeun.

Sa visite a été l’occasion pour nous d’en apprendre un peu plus sur Chamroeun, sur le Cambodge et sur les us et coutumes de ce pays. A notre tour de partager nos découvertes avec vous !

Saviez-vous que…

Continuer la lecture

Nos partenaires sur le terrain

Votre impact sur le terrain !

Curieux de savoir quel est l’impact de votre prêt solidaire sur le terrain ? Vous faites beaucoup plus que permettre à des micro-entrepreneurs de développer leurs activités, vous commencez également à avoir un impact sur les taux d’intérêt exigés!

Comme vous le savez sûrement, les taux d’intérêt dans le microcrédit paraissent élevés sous notre prisme occidental et s’expliquent par de nombreuses raisons. Le mode de fonctionnement des IMF, et les risques auxquels elles sont exposées, génèrent des coûts Continuer la lecture

Nos partenaires sur le terrain

Embarquement pour le Cambodge avec Sandrine, à la rencontre de Yom, Sopheap et Sokpa

Un instant d’évasion avant de partir en weekend.  Démarrez la vidéo, Ouvrez les yeux et laissez-vous rêver… Vous êtes au Cambodge avec Sandrine, notre volontaire terrain qui a rencontré plusieurs micro-entrepreneurs pendant sa mission, et en a profité pour filmer de splendides vues du pays.
Durant ce très beau film, nous suivons trois micro-entrepreneurs à qui l’octroi d’un microcrédit a permis de développer une activité ou d’acheter du matériel. Yom est tisserande, le microcrédit lui a permis d’acheter du fil et d’augmenter ses ventes ; Sopheap est agricultrice et Sokpa vendeuse du café. Tous ces projets ont pu être réalisés grâce aux prêts que ces femmes ont reçues.  Si vous aussi vous voulez participer au financement de projets de micro-entrepreneurs, suivez le lien.

Evadez-vous, c’est par ici :

Sandrine – CAMBODGE par Babyloan

Nos partenaires sur le terrain

Les succulents gâteaux khmers de Mom Sem

De retour du Cambodge, Anne-Charlotte et Yasmine nous livre un deuxième portrait de micro-entrepreneuse que vous avez soutenu.

Vous souvenez-vous de Mom Sem?

C’est au bout de cette petite rue de Phnom Penh, sur la gauche, que vit Mom. Sa famille a toujours vécue à cet endroit, mais aujourd’hui elle a perdu la majorité de ses proches, emportés par la maladie. Sur ses 5 enfants, 2 travaillent, 2 sont étudiants et un est à la maison. Mom a 55 ans et gère toujours sa petite activité de vente de gâteaux khmers. Elle a appris toute seule à les cuisiner, en regardant les autres femmes faire. Tous les matins, elle prépare les gâteaux chez elle, puis, l’après midi, elle se rend à la sortie de l’usine pas loin de chez elle pour les vendre aux travailleurs qui terminent leur journée. Ces précédents crédits lui ont servis à acheter des ingrédients en plus grosse quantité.

Aujourd’hui, elle souhaite utiliser son prochain crédit pour changer son vieux matériel de cuisine et acheter de nouveaux ustensiles. Mom est une femme calme, posée et très souriante. On sent bien que la vie n’a pas toujours été facile pour elle, mais depuis 2004, et au fur et à mesure des crédits obtenus depuis 3 ans, elle se démène pour apporter une source de revenu complémentaire à sa famille, en plus de celle de son mari, qui est maçon.

;;;;;;;;;;;;;;;; :::::::::::

Nos partenaires sur le terrain

Joyeuse année 2555 !

L’équipe de Babyloan n’est pas devenue folle, nous nous mettons simplement « à l’heure » du Cambodge et lui souhaitons une belle nouvelle année.

Notre partenaire Chamroeun ainsi que tous les micro-entrepreneurs soutenus sur Babyloan depuis 3 ans sont en vacances pour quelques jours afin de fêter la nouvelle année et l’arrivée du nouveau Tevada (ange protecteur) dans leur foyer.

Le nouvel an khmer est une des plus fêtes les plus importantes du pays. Elle donne lieu à plusieurs jours de vacances pour tous les habitants du pays.

La date change tous les ans, elle est fixée en fonction du calendrier lunaire. Si les cambodgiens sont cette année en 2555, c’est parce que leur année 0 correspond à la naissance de Bouddha (qui est d’un demi millénaire l’ainé de Jésus !). Ce n’est que depuis le XIIIème siècle que cette fête a lieu au début du cinquième mois de l’année lunaire, auparavant les cambodgiens fêtaient la nouvelle année fin novembre, mais cette période n’était pas propice au repos, elle correspondait au moment de la récolte du riz. C’est pour cela que le roi khmer Suriyavaram II l’a décalé de quelques mois.

Les festivités du nouvel an durent trois jours :

Continuer la lecture

L'agenda

Des nouvelles du Cambodge

Durant leur récente mission terrain en Asie, Anne-Charlotte et Yasmine ont rendu visite à Chamroeun, notre partenaire au Cambodge avec laquelle nous travaillons depuis maintenant 3 ans. Elles ont profité de l’occasion pour rencontrer quelques micro-entrepreneuses que vous avez choisi de soutenir, elles nous racontent…

Vous souvenez vous de Srey Sat ? A l’époque, Srey demandait 80€ sur babyloan.org pour investir dans le placard en verre qui lui permet de stocker et conserver ses fruits.

Srey a maintenant 50 ans, elle est toujours mariée et ses enfants sont aujourd’hui étudiants. Elle continue sa petite activité de ventes de fruits mais avec le temps, et ses différents crédits, elle a pu diversifier son activité et investir dans une machine de jus de canne à sucre. Cette machine (que vous voyez sur la photo ci-dessous) permet en fait d’extraire le jus de la canne à sucre pour en faire une excellente boisson rafraichissante qu’elle propose désormais à ces clients, en plus des fruits.

Les habitants ou travailleurs du quartier s’arrête désormais plus souvent chez Srey pour se désaltérer, le temps d’une courte pause. Nous avons fait de même…

.

.

.

.

.

. Aujourd’hui, elle rembourse son 8eme crédit, d’un montant de 350€ !  Ses sources de revenus ont donc augmenté avec le temps et surtout l’argent emprunté ainsi que sa petite épargne lui a également permis de racheter une nouvelle moto à son mari, conducteur de moto-taxi, et de remplacer l’ancienne qui ne fonctionnait plus très bien. Srey espère maintenant pouvoir agrandir son business, proposer encore plus de fruits et surtout construire un étal en dur pour exposer ses fruits et remplacer son stand. Elle est consciente que c’est un investissement lourd qui lui demandera du temps ; le temps d’augmenter encore ses revenus et de se constituer une épargne plus importante, grâce à Chamroeun, et surtout à sa volonté !

Nos partenaires sur le terrain

A la rencontre de Saroeun au Cambodge

Il y a quelques mois, Jean-Charles découvre Babyloan à la radio. Séduit par cette initiative qu’il qualifie de « moderne et précurseur », il décide de soutenir des micro-entrepreneurs en France et à l’étranger. Il a profité de son dernier voyage au Cambodge pour rencontrer Saroeun, producteur de vin, qu’il avait aidé. Il nous raconte sa rencontre…

J’ai effectué plusieurs prêts au Cambodge. Lors de la préparation de mon voyage, j’ai donc naturellement contacté Babyloan pour savoir s’il était possible de visiter un des emprunteurs.

La réponse a été positive et me voilà au Cambodge, pris en charge par le contact de Babyloan. Il s’agit aussi d’une institution de micro-finance locale assez importante (Chamroeun), très bien organisée qui contrôle la motivation des demandes et effectuent les démarches administratives nécessaires. De plus, sur le terrain, des équipes de Loan Officers sont en contact direct avec des emprunteurs, ce qui renforce le lien. Je devais voir le Directeur de l’agence régionale, mais ce dernier n’avait pas le temps de me recevoir, subissant un audit. Ce n’est pas grave, mon interlocuteur, le responsable de la communication et du marketing m’explique l’organisation, la nature des projets, … Il me propose ensuite de partir visiter Saroeun à qui j’ai prêté de l’argent.

J’arrive donc au domicile de Saroeun, petite maison très rustique comme on peut en voir beaucoup au Cambodge. Je suis accueilli chaleureusement par sa femme et lui même. Il me montre leur installation et à quoi a servi l’argent que je leur ai prêté via  Babyloan. Ils m’expliquent aussi en quoi cela leur a permis d’améliorer leur habitat et leur revenu. Malheureusement, la barrière de la langue freine les échanges, mais je peux voir avec satisfaction l’amélioration apportée et la reconnaissance de mes hôtes. Enfin, il me propose de boire un verre de leur élixir, et je l’avoue, je refuse de peur de me retourner la tête, comme dans les bronzés font du ski, mais au Cambodge (il fait 35°C) !

Continuer la lecture

Nos partenaires sur le terrain

Le portrait de Teh Mary

Estelle, volontaire chez notre partenaire Chamroeun au Cambodge, a rencontré Teh Mary lors de visites terrain auprès des micro-entrepreneurs.

Teh Mary vit dans un village de la banlieue de Phnom Penh où la plupart des habitants vivent de la pêche. Elle y vend des soupes traditionnelles cambodgiennes le soir dans un petit magasin.

Teh Mary micro-entrepreneur BabyloanElle a emprunté de l’argent à Chamroeun pour la première fois en 2007 pour aider son mari qui était chauffeur de taxi moto. Elle a 3 enfants de 16, 13 et 6 ans qui l’aident dans son travail après l’école. Elle a de nombreux clients qui viennent de son propre village, étant donné qu’elle est la seule vendeuse de soupe.

Aujourd’hui, elle sollicite son sixième microcrédit chez Chamroeun (il s’agit d’un prêt appelé « prêt Entrepreneur » de 1 200 000 Riels / 300$), garanti par le permis de conduire de son mari. Ce prêt a été refinancé par les Babyloaniens et lui a permis de déplacer son activité dans un plus grand local et de diversifier ses produits.

Elle considère que sa situation s’est largement améliorée suite aux microcrédits dont elle a bénéficié – et qu’elle a toujours été capable de rembourser. Elle prévoit d’ailleurs de demander un nouveau prêt pour acheter une nouvelle motocyclette à son mari et pour retaper sa maison.

Merci pour votre soutien auprès de Teh Mary !