Browsing Tag

ess

Non classé

The RISE: un challenge solidaire pour les étudiants !

Babyloan lance avec la FEDEES (Fédération des Etudiants pour l’Entrepreneuriat Social) un grand challenge à destination des étudiants de grandes écoles et universités !

Il s’agit de “The RISE” (Revolution Initiated by Students for Entrepreneurship), un événement qui aura lieu sur les campus les 12 et 13 novembre prochains.

Le principe ? Il s’agit, pour les associations étudiantes qui y participent, de mobiliser les étudiants de leurs campus afin de collecter un maximum de prêts solidaires pour soutenir des micro-entrepreneurs sur babyloan.org. L’événement, sous forme de « compétition » entre les campus, pourra être suivi en direct sur therise.fr !

The RISE s’inscrit dans le contexte de la Révolution Solidaire, le défi national Babyloan qui aura lieu du 15 au 25 novembre.

Pour le moment, une douzaine de campus sont inscrits ! Vous souhaitez rejoindre le mouvement et faire participer votre association ?

Prenez contact avec Babyloan pour obtenir plus d’informations : jerome@babyloan.org

Social business & nouvelles solidarités

A travers son fonds Equisol, la Région Ile de France s’engage auprès de Babyloan

Lors de l’adoption de sa politique de soutien à l’Economie Sociale et Solidaire en 2005, la Région Ile-de-France a décidé la création d’un fonds régional d’investissement dédié aux entreprises de l’ESS afin de leur permettre d’accéder à des ressources financières stables et contribuer à leur structuration. Ces entreprises sont fréquemment confrontées à un manque de fonds propres sans être en mesure de répondre aux exigences des investisseurs « classiques » : rentabilité jugée trop faible, innovation sociale et mode de gouvernance difficiles à appréhender, etc.

EQUISOL a été créée en 2009 pour répondre à ce besoin. Par son statut de société anonyme coopérative qui permet aux réseaux des entreprises de l’économie sociale et solidaire d’occuper une place à part entière dans ses instances, EQUISOL s’inscrit résolument au cœur de l’économie sociale et solidaire.

Continuer la lecture

L'agenda

Babyloan vous donne RDV au Salon des Micro-entreprises !

Les 9, 10 et 11 octobre 2012 se tiendra le 14ème salon des micro-entreprises, au Palais des Congrès de Paris.

Vous pourrez y retrouver Arnaud Poissonnier, qui interviendra lors de la conférence de clôture le jeudi 11, sur le thème : « Créer sa boîte en 2013 : les créneaux pour réussir ».

Venez aussi rencontrer la team Babyloan dans le village de l’ESS pendant 3 jours !

Cette année, trois axes seront mis en avant :

– Un programme « outils numériques » pour vous permettre de mieux maîtriser les solutions digitales.

– Des astuces pour vous accompagner dans le développement de vos réseaux.

– La 1ère journée nationale des femmes entrepreneures, le mercredi 10 octobre 2012.
Cette journée animée par et pour des femmes s’articulera autour du partage d’expériences et de la mise en relation de femmes entrepreneures. Sera notamment présente Mme Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes et Porte-parole du Gouvernement.

Tous les experts de l’entrepreneuriat vous attendent au salon pour répondre à vos questions. Alors, demandez votre badge gratuit d’accès au salon et conférences sur le site du Salon des micro-entreprises.

Social business & nouvelles solidarités

Ma Classe Solidaire en action!

En avril dernier, le Journal de 20 heures de TF1 avait fait un reportage sur une initiation à l’économie solidaire dans une classe de lycéens à Moulins dans l’Allier. Le professeur a utilisé le kit pédagogique développé par Babyloan et invité sa classe à choisir un projet de micro-entrepreneur à soutenir sur babyloan.org.

Quelques semaines plus tard, nous avons été contacté par Véronique, conseillère à la mission locale de Deuil la Barre pour mettre en application Ma classe solidaire, le kit pédagogique créé par Babyloan dans le cadre de leur mois de la citoyenneté, auprès des jeunes de la mission.

Une quinzaine de jeunes de 16 à 24 ans étaient présents, et ont suivi le parcours recommandé du kit, de deux heures. Au programme : le Développement Durable sous son volet social, les Objectifs du Millénaire pour le Développement et la microfinance. Les jeunes se sont rendus ensuite sur www.babyloan.org pour choisir ensemble un micro-entrepreneur à soutenir à hauteur de 40€. Après avoir longuement décortiqué les différents profils et débattu, le groupe a finalement opté pour deux projets au Togo : le commerce d’Afi, et le charbon de bois d’Amavi !

Mais je n’en dis pas plus, la vidéo parle d’elle même, alors bon visionnage!

Et n’hésitez pas à parler du programme Ma Classe Solidaire autour de vous, le kit est téléchargeable gratuitement sur le site de Ma Classe Solidaire, et on vous invite à faire vos remarques et suggestions sur le forum.


Des jeunes mobilisés avec Ma Classe Solidaire par Babyloan

L'agenda

Babyloan s’invite dans la campagne présidentielle

Babyloan, depuis 3 ans, c’est plus de 3 millions de prêts solidaires, plus de 8 750 projets de micro-entrepreneurs soutenus à travers le monde et une communauté d’internautes solidaire de près de 15 000 membres. Une belle histoire que nous continuons d’écrire tous les jours avec vous.

Malheureusement, cette réussite française se trouve contrainte par les réglementations actuelles. Afin de les débloquer, nous souhaitons profiter de la période électorale pour nous faire entendre. Et nous mettons en avant une série de propositions :

Donner aux personnes morales la possibilité de prêter en France
Babyloan.org et l’Adie ont obtenu en 2010 la modification de l’article L511-6 du code monétaire et financier afin de permettre aux particuliers de faire des prêts solidaires à des entrepreneurs français. Babyloan souhaite étendre cette possibilité aux personnes morales, entreprises ou associations, pour qu’elles puissent également être actrices du changement.

–    L’instauration d’une réduction d’impôt pour le prêt solidaire de longue durée
Le prêt solidaire est un outil philanthropique innovant. Il décuple l’utilité de l’argent mobilisé grâce à son effet de levier : une fois la somme remboursée au bienfaiteur, elle peut être re-prêtée à un nouvel entrepreneur. Afin d’inciter davantage le grand public, nous proposons une réduction d’impôt pour les particuliers et entreprises qui s’engageraient à prêter une somme durant au moins 5 ans. Cette « compensation » viendrait s’ajouter à la loi relative au mécénat, aux associations et aux fondations  du code général des impôts et pourrait être égale à la moitié de celle accordée lors d’un don classique (avec mise en place d’un plafond).

–    L’unification des réglementations européennes pour le financement participatif solidaire, hors champs des régulations bancaires nationales.
Des plateformes de financement participatif émergent partout en Europe, cependant, elles font face dans certains pays au refus des autorités bancaires. Une unification des réglementations au niveau européen faciliterait la diffusion de ces plateformes innovantes.

Afin de construire un cadre réglementaire favorable au développement de ce mode de financement innovant, Babyloan et les acteurs de la finance participative organisent un évènement le lundi 26 mars à 17h30 au salon d’honneur du Palais Brongniart, place de la Bourse à Paris. L’objectif est de présenter les enjeux inhérents au secteur du crowdfunding et de faire signer un manifeste aux candidats à l’élection présidentielle.

Si vous souhaitez nous soutenir dans notre démarche, c’est possible. Il vous suffit de signer le manifeste en ligne avant le lundi 26 mars. A cette date, nous le remettrons aux candidats à l’élection présidentielle.

Non classé

L’ESS s’invite dans la campagne présidentielle


Mercredi, les représentants des différents candidats aux élections présidentielles étaient invités à débattre sur les enjeux de l’économie sociale et solidaire (ESS) et de la solidarité internationale lors du prochain quinquennat.

L’évènement organisé par Convergences 2015 en partenariat avec Le Monde se déroulait à la Bellevilloise en présence de :
•    Pierre Albertini, Ancien député-maire de Rouen, Membre du pôle culture, histoire, valeurs de la République de l’équipe de campagne de François Bayrou
•    Martine Billard, Députée de la 1ère circonscription de Paris, Co-présidente du Parti de Gauche
•    Henri Guaino, Conseiller spécial du Président de la République
•    Jean-Marie Le Guen, Député, Adjoint au Maire de Paris, Responsable de la santé au sein de l’équipe de campagne de François Hollande
•    Jean-Philippe Magnen, Vice-président EELV du Conseil Régional des Pays de la Loire
Et modéré par Erik Izraelewicz, Directeur du journal Le Monde.

Le bilan est plutôt rassurant puisque tous se sont accordés à dire qu’un effort devait être fait pour favoriser la reconnaissance et le développement du secteur de l’ESS en France. En effet, l’ESS favorise les circuits courts, la création d’emploi, elle permet de sortir des marchés financiers et mise sur l’économie réelle. Aujourd’hui, l’économie sociale et solidaire représente 10% des emplois créés en France, et 8% du PIB.

Or, le secteur va bientôt rencontrer un problème de renouvellement, il faut donc tendre la main aux jeunes générations et mettre en avant l’ESS via la mutualisation des moyens entre les différents acteurs, des fonds régionaux et nationaux dédiés notamment en ce qui concerne l’innovation sociale, une réforme de l’éducation pour y intégrer la sensibilisation à ces thématiques, etc.

Côté solidarité internationale, les avis étaient plus mitigés. Il a été reproché un décalage entre l’aide publique française – représentant 0,5% du PIB – et les engagements pris d’atteindre les 0,7% ; ainsi qu’un relatif abandon du don pour le prêt. Cependant, il faut reconnaître que si l’aide publique par le don ne doit pas disparaître, le prêt permet un effet de levier considérable. L’accent a également été mis sur la nécessaire transparence des circuits de l’aide publique pour s’assurer qu’elle serve les populations des pays en développement plutôt que leur gouvernement. La microfinance a également été citée comme l’un des outils de développement à fortement considérer lorsque l’on parle de solidarité internationale.

Pour conclure, le débat, bien que peu innovant en termes de solutions nouvelles, était intéressant et il est rassurant de voir que l’ESS et la solidarité sont pour ce quinquennat à l’ordre du jour !

jerseys for sale cheap jerseys wholesale cheap jerseys cheap jerseys for sale cheap jerseys online wholesale jerseys wholesale NFL jerseys Vintage Hockey Jerseys Brings You Back To The Golden Days Of Your Nhl
Factors Assist You Identify Authentic Sports Jerseys To Purchase
Great Fashion Statements: Nfl Jerseys
Buying A Whole New Soccer Jerseys As A Present For Yourself
10 Things Every Amateur Football Team Will Need