Browsing Tag

seda

Nos partenaires sur le terrain

Ha, micro-entrepreneuse au Viet Nam

Ha est la voisine directe de Su, réparatrice de motos, son magasin se tient aussi à quelques mètres du Bia Hoi de Hanh. Elle y vend un peu de tout, de l’alimentaire aux produits d’hygiène. Cliente depuis 2006, elle affirme qu’elle restera fidèle au programme de microcrédit de notre partenaire terrain, Seda, tant qu’il existera ! Grâce aux micro-prêts successifs qu’elle a obtenus, elle a pu agrandir son magasin et proposer à ses clients une plus grande diversité de produits au fil des ans, ce qui lui rapporte un revenu stable et confortable cumulé avec le salaire d’ingénieur de son mari.

Ambitieuse, Ha dont le magasin se positionne déjà en leader dans son quartier espère devenir le magasin de gros le plus important de la zone.

Le supermarché de Ha

Nos partenaires sur le terrain

Le Bia Hoi de Hanh

Le Bia Hoi de Hanh ne se trouve qu’à quelques mètres de l’atelier de réparation de moto de Su, dans la petite ville de Dong Anh, à une vingtaine de kilomètres de Hanoi.

Le Bia Hoi est une institution typique du nord du Vietnam : il s’agit d’un local qui vend de la bière à la pression, pour un prix dérisoire. On peut également y goûter des spécialités vietnamiennes. Dans le Bia Hoi de Hanh, que vous avez soutenu, vous trouverez essentiellement des snacks et des fûts de bière, mais ce qui fait sa réputation c’est avant tout la personnalité très extravertie de sa patronne, toujours prête à rire aux éclats !

Après avoir été ouvrière dans une usine, Hanh s’est lancée à son compte il y a 10 ans, mais sa pension de retraite ne lui fournissait pas assez de liquidités pour ouvrir ce local. Elle a donc débuté avec seulement 3 ou 4 tables en plastiques au rez-de-chaussée de sa maison, avant de rejoindre le programme de microcrédit de Seda en 2006, ce qui lui a permis d’investir dans du matériel de cuisine, des fûts de bière supplémentaires, et davantage de tables et de chaises. Son Bia Hoi est aujourd’hui très fréquenté, particulièrement en été: le trottoir devant l’entrée se remplit de consommateurs, et les blagues fusent !

L'énergique Hanh, entourée de ses clients bravent le froid de l'hiver hanoien!

Nos partenaires sur le terrain

Etre agricultrice au Vietnam

Thu, Chiem et Mai habitent en pleine campagne dans la province de Hanoï. Ces trois agricultrices vietnamiennes sont parentes, mais ce n’est pas le seul lien qui unit ces voisines : notre partenaire terrain (Seda) leur accorde des microcrédits depuis plusieurs années. Elles font pousser choux, concombres, carottes, qu’elles revendent au détail sur le marché ou en gros. Leurs légumes sont plébiscités par leurs clients comme étant les meilleurs du coin, et une telle réputation de qualité ne s’acquiert pas sans effort, physique évidemment, mais aussi financier !

Thu et Ms Ha, manager chez Seda

Thu rembourse actuellement son 5ème prêt, d’un montant de 350€. Grâce à cet argent, elle peut cultiver de plus en plus de légumes, et élever 2 cochons. Avant cela, cette jeune maman de 3 enfants recevait un maigre salaire d’ouvrière. Elle affirme que le microcrédit a un impact très positif sur la vie de sa famille, car la procédure pour obtenir un crédit auprès d’une banque commerciale est beaucoup trop complexe et sélective et elle n’aurait jamais pu obtenir d’argent par ce biais là. D’autant qu’une banque commerciale n’offre pas la flexibilité du microcrédit en matière d’échelonnement des remboursements.

Outre le gain financier, être son propre patron lui permet notamment de voir davantage ses enfants, puisqu’elle peut déjeuner chez elle avec eux lorsqu’ils rentrent de l’école à vélo. Elle a également décidé de placer chaque semaine une partie de son revenu sur un compte épargne chez Seda, au cas où elle doive faire face à un évènement inattendu. Son mari est maçon, et leur revenu cumulé leur permet d’offrir à leurs enfants une bonne éducation ainsi qu’un foyer confortable. Dong, l’aînée, parle bien anglais et lorsqu’elle me dit qu’elle rêve de devenir professeur, les yeux de sa maman brillent de fierté !

Continuer la lecture

Nos partenaires sur le terrain

Su, réparatrice de motos…et bientôt de téléphones ?

Grand-mère énergique toute souriante, Su, que vous avez soutenu, nous reçoit dans son atelier de réparation de motos au rez-de-chaussée de sa maison, comme c’est souvent le cas pour la plupart des commerces. Ms Ha, manager chez Seda (notre partenaire terrain au Viet Nam) et interlocutrice de choix car son anglais est presque irréprochable, assure la traduction comme à son habitude.

Su, très solennelle, tient avant toute chose à me souhaiter ses meilleurs vœux de santé, de réussite et d’épanouissement personnel, ainsi qu’à toute la communauté des babyloaniens! En effet, tout le monde commence déjà à échanger vœux et cadeaux bien avant avant Têt, le nouvel an vietnamien célébré à travers tous le pays pendant une semaine entière qui donne lieu aux festivités et retrouvailles familiales les plus importantes de l’année.

Su et son mari ont ouvert un atelier de réparation de motos il y a quelques années, car l’indemnité de retraite versée à son mari ouvrier était insuffisante pour leur permettre de vivre. Elle leur permit tout juste d’aménager la moitié de la superficie de l’atelier actuel, et d’acheter les outils de base. Depuis l’obtention de son premier micro-prêt, Su a pu doubler la superficie de l’atelier, acheter les nombreuses pièces de moto nécessaires pour les réparations (écrous, boulons, vis, etc.) en quantité, et son mari est désormais en mesure de réparer des motos automatiques, et non plus seulement des mobylettes comme c’était le cas auparavant.

Entrepreneur dans l’âme, le couple envisage désormais d’ouvrir un petit commerce pour des téléphones portables dès l’année prochaine, et feront pour cela à nouveau appel à Seda qui les accompagne depuis 2006!

Nos partenaires sur le terrain

Le Vietnam de retour sur Babyloan

Comme vous le savez, notre partenaire terrain Seda au Vietnam connait une période de transition règlementaire compliquée ( nous vous l’avions expliqué ici ou encore là). La situation, qui nous semblait préoccupante, s’est améliorée et nous avons le plaisir de vous annoncer que les entrepreneurs vietnamiens sont de retour sur Babyloan !

Maintenant, la période de transition que connait Seda n’est pas achevée, et prendra du temps. Nous continuons de suivre de près notre partenaire, avec qui nous travaillons depuis près de 3 ans.

Quoi de mieux pour célébrer cette bonne nouvelle que de se rendre chez Diep pour apprendre à faire du tofu. Avouez que vous avez toujours voulu savoir, mais n’avez jamais osé demander ! Et bien, nous vous expliquons tout.


Témoignage de Diep micro-entrepreneuse au Vietnam par Babyloan

Nos partenaires sur le terrain

Quelle est la situation de Seda, notre partenaire, au Vietnam ?

Comme nous vous l’avons dit précédemment, notre institution de microfinance partenaire SEDA est dans une situation complexe ( lire cet article du mois de juillet ). Nous souhaitons donc vous informer de la suite des évènements.

SEDA est une ONG basée à Hanoi au Vietnam, qui accompagne les micro-entrepreneurs depuis 2003 et qui est devenue partenaire de Babyloan en 2009. Il y a peu d’acteurs de la microfinance dans ce pays, et le besoin des micro-entrepreneurs est grand. SEDA joue donc un rôle important dans l’économie locale et c’est pourquoi Babyloan a choisi de soutenir cette IMF.

Malheureusement, cette institution de petite taille subit le changement de législation au Vietnam qui veut que les organisations de microfinance obtiennent le statut de « social fund ». Pour obtenir ce nouveau statut, SEDA doit faire des changements en interne et se restructurer.

Cette démarche a fortement affaibli l’IMF et la gouvernance n’est pas suffisamment solide pour gérer cette période de difficulté de façon optimale. Nous suivons de très près nos partenaires terrain et nous avons envoyé Héloise, une de nos volontaires qui est sur place depuis début Aout. Nous nous sommes également rendus à Hanoi en octobre pour comprendre la situation et trouver des solutions avec le conseil d’administration de l’IMF.

C’est pourquoi nous tenons à vous prévenir que les financements apportés aux micro-entrepreneurs au Vietnam sont importants pour eux, mais présentent un risque car l’IMF qui les accompagne doit faire face à des challenges compliqués.

Non classé

La microfinance au Vietnam

Un article qui vous est proposé par Anne-Charlotte, suite à sa dernière visite terrain de notre partenaire au Vietnam. L’objectif de ces visites ? Assurer un suivi optimal du travail sur le terrain. Récit.


En pleine saison de la récolte de riz, je suis allée à Hanoi rendre visite à notre partenaire SEDA. C’est une institution de micro-finance du nord du Vietnam qui octroie des microcrédits depuis 2003 et avec qui Babyloan est partenaire depuis 2009.

J’ai été accueillie par Héloise, notre volontaire, qui est là depuis deux mois. Elle m’emmène partout sur sa moto, ce qui est bien plus rapide, et me permet de me déplacer à la vietnamienne ! Dès que nous sortons de la ville, nous tombons sur des rizières où se concentre une grande activité.

J’ai donc passé 3 jours au siège et une journée dans une des agences de SEDA au nord d’Hanoi. Mon but est de rencontrer chacune des personnes ayant des responsabilités dans l’équipe, ainsi que les membres du conseil d’administration. Il est en effet important pour Babyloan de connaitre et de suivre de près l’évolution de la situation de son partenaire terrain (voir l’article sur la situation de Seda).

Continuer la lecture

Nos partenaires sur le terrain

Inondations au Cambodge et au Vietnam : des nouvelles de nos IMF partenaires

Depuis le mois d’août de fortes pluies et des typhons affectent le Cambodge et le Vietnam, où deux de nos IMF partenaires travaillent. Le fleuve Mékong a notamment débordé ce qui provoque de graves inondations au Cambodge qui affectent 17 des 24 provinces du pays. L’ampleur de ces inondations est exceptionnelle pour ce pays normalement habitué à vivre des typhons durant la deuxième moitié de l’année. Selon le GMES (Global Monitoring for Environment and Security), près de 250 personnes ont péri dans ces inondations, 100 000 ont dû être déplacées et environ 1 million sont affectées. Les flots ont également détruit de nombreuses cultures comme des rizières et ont endommagé les infrastructures routières du pays. La Croix Rouge ainsi que d’autres organisations humanitaires se sont déployées dans le pays afin de porter assistance aux sinistrés.

Au Vietnam, seule la partie Sud du pays sur le delta du Mékong est affectée par les inondations. La situation est donc plus stable pour notre IMF partenaire SEDA qui travaille dans le Nord du pays.

De nouvelles pluies sont attendues dans les jours qui viennent et la situation pourrait encore empirer. Nous maintenons donc un contact étroit avec Chamroeun et SEDA, nos IMF partenaires au Cambodge et au Vietnam, afin de vous tenir informés de la situation des micro-entrepreneurs.

Compte-tenu de la situation sur le terrain, peu de projets de micro-entrepreneurs sont actuellement disponibles sur notre site babyloan.org car notre IMF partenaire a parfois du mal à se rendre auprès de ses clients et doit évoluer dans un contexte très perturbé.

Nos partenaires sur le terrain

Des nouvelles de Dinh, éleveuse de poules au Vietnam

L'un des poulaillers de Dinh

Dinh a 43 ans, elle vit avec son mari et ses deux enfants dans un petit village du district de Dong Anh, une zone essentiellement rurale en périphérie de Hanoi. C’est autour d’une tasse de thé qu’elle raconte l’impact du microcrédit contracté auprès de Seda, l’IMF partenaire de Babyloan au Vietnam, sur la vie de son foyer. Dinh est une cliente de longue date : elle est actuellement en train de rembourser son 7ème prêt !

Elle élève aujourd’hui 300 poules, 160 canards, et quelques cochons. La vente des œufs de ses volailles constitue sa principale source de revenu. Depuis 2004, ces prêts successifs lui ont permis d’acheter davantage de poussins, suffisamment de nourriture pour tous ses petits protégés, et d’aménager ses poulaillers pour accroître son élevage.

Comme tous les clients de Seda, elle fait partie d’un groupe de 5 micro-entrepreneurs, tous de proches voisins avec lesquels elle entretient de bonnes relations. Une bonne entente au sein du groupe est essentielle, car si l’un des membres rencontre un problème qui l’empêche de rembourser selon les termes du contrat signé avec Seda, ce sont les autres membres du groupe qui doivent rembourser pour lui en vertu du mécanisme de caution solidaire qui les unit. Il est donc primordial que la confiance règne !

L’augmentation de ses revenus liée à la vente des œufs lui a permis d’économiser pour acheter des équipements électriques pour sa maison, notamment une télévision. Au Vietnam, posséder une TV est un indicateur de base du niveau de vie d’un foyer. Pour Dinh, qui vit dans une zone isolée, c’est une véritable fenêtre sur le monde qui l’entoure mais qu’elle n’a pas la chance de connaître : elle affirme être heureuse de pouvoir ainsi acquérir davantage de connaissances sur la société. Il y a deux ans, elle a également pu troquer sa bicyclette contre un vélo à moteur, ce qui lui permet de démarcher davantage de clients pour vendre ses œufs en économisant son souffle !

L'une des clefs du succès de Dinh!

Lors des réunions de groupe, elle a pu partager son expérience avec d’autres microentrepreneurs et bénéficier des conseils de son agent de crédit pour améliorer la rentabilité de son activité. Les liens créés avec cette dernière sont très forts, elle est devenue une véritable « petite sœur » qui rend même parfois visite à Dinh simplement pour prendre de ses nouvelles. Un bel exemple de l’accompagnement personnel au cœur la microfinance : au-delà d’un service financier, elle repose bien sur une relation profondément humaine.

A la conquête de nouveaux clients!

Nos partenaires sur le terrain

Les microentrepreneurs, leurs prêts et SEDA

Peu après mon arrivée chez SEDA ce jeudi matin, Ms Ha m’annonce que nous allons suivre l’une des agents de crédit pour assister à une réunion de groupe un peu particulière, puisque la responsable de l’agence se déplace spécialement pour distribuer les prêts récemment accordés à des microentrepreneurs. Cramponnée à l’arrière de sa moto, je suis fin prête pour sillonner les chemins  de campagne  sur lesquels nous croisons une nuée d’écolières vêtues de leurs uniformes impeccables bleu marine et blanc, foulard rouge au vent, au milieu des rizières d’un vert époustouflant dans lesquelles quelques femmes portant le traditionnel chapeau conique sont en train de travailler.
jerseys for sale cheap jerseys wholesale cheap jerseys cheap jerseys for sale cheap jerseys online wholesale jerseys wholesale NFL jerseys The Craze For Manchester United Football Shirts
Best Christmas Gifts For Football Fanatics
Kids Is Mostly A Part Of The Game In Junior Football Shirts
Football Jerseys Hunt
Support Your Team With Mlb Dog Apparel And Accessories