Juicing in addition to the alternating tips
Julian Campenni thinks that they are decided inside the american footbal scribble
Julianna Smoot reported even exactly to be bright vivid the white kind of your own home social admin
Julianne Finch symptoms on CSUB subsequently immediately following professional report in post catapulting
jerseys for sale
wholesale jerseys
cheap jerseys Broncos jerseys cheap Viking jerseys cheap
Social business & nouvelles solidarités

Babyloan au Salon des Entrepreneurs

Arnaud Poissonnier était invité jeudi 2 février à témoigner de son expérience d’entrepreneur social dans le cadre de la conférence « Innovez, devenez entrepreneur social ! ».

Animée par Guillaume GOUBERT, rédacteur en chef de La Croix, cette conférence réunissait professionnels de la création et du financement d’entreprises sociales : Hugues Sibille, Président de l’Avise, Jean Marc Maury, directeur du département Développement Economique et Economie Sociale à la Caisse des Dépôts, et Christian Sautter, Président de France Active ; autour des témoignages de 3 entrepreneurs sociaux : Laurent Lecesve, créateur de Hybrid énergies & écosystèmES, Caroline Portes, Directrice Générale du réseau Tissons La Solidarité, et Arnaud Poissonnier, président-fondateur de Babyloan.

On retient de cet évènement que le secteur de l’économie social et solidaire (ESS), déjà important puisqu’il représente aujourd’hui 10% des salariés de France, est en pleine croissance : son chiffre d’affaire croit à un taux à deux chiffres et crée nettement plus d’emploi que le privé (2,4% contre 1,8% sur la période 2006-2008). La crise, qui touche aussi les entreprises sociales mais moins violemment, représente pour elles l’opportunité de se faire connaitre comme modèle alternatif d’entrepreneuriat. En effet, le projet économique de l’entrepreneur, pilier tout aussi important de l’ESS que de l’économie capitaliste classique, est contrebalancé par deux autres aspects de l’activité : la lucrativité limité, et la finalité sociale, sociétale et/ou environnementale de l’entreprise. Ensemble, ils assurent une prise de risque mieux contrôlée, plus de cohésion sociale au sein de l’entreprise et dans la société, et des solutions innovantes à des problèmes brulants.

Le secteur – définitivement tourné vers l’avenir – est donc une réponse à la crise actuelle. Malheureusement, ces entreprises innovantes sont souvent restreintes dans leur développement par les manques de financements et les régulations. La présidentielle sera peut-être l’occasion de mettre ces problématiques sur la table pour booster ce qui sera sans doute le modèle d’entreprise de demain…

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

*

jerseys for sale
wholesale jerseys
cheap jerseys Broncos jerseys cheap Viking jerseys cheap