Cleveland Cavaliers to put on Goodyear customized name upabout tops next seas
Cleveland cleveland brown colours bypass qb provocation through postage
jerseys for sale
wholesale jerseys
cheap jerseys Broncos jerseys cheap Viking jerseys cheap
Non classé

Le chiffre du jour : 1 500 000 euros

Hier, un nouveau cap a été franchi sur le site de Babyloan ! La barre des 1 500 000 euros de prêts solidaires est dépassée. Cette somme correspond au financement de plus de 4 930 projets de micro-entrepreneurs. Une grande nouvelle qui présage une année 2011 record.

Merci à tous de votre implication et de votre solidarité.

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

3 Commentaires

  • Répondre zazou 25 février 2011 à 12 h 25 min

    Bonjour,
    Il serait plus honnête et surtout transparent de bien préciser que ces chiffres (1 500 000 € et 4 930 projets) sont en cumulé depuis la création de Babyloan et non une photo à l’instant t .
    Les micro prêts étant par nature de durée courte (3 à 12 mois).
    Cordialement.

    • Répondre Pauline 25 février 2011 à 14 h 08 min

      @Zazou : Effectivement, il s’agit des chiffres depuis la création de Babyloan, et nous sommes ravis de les avoir atteint si vite grâce à la générosité de l’ensemble de la communauté des Babyloaniens. Comme tous les acteurs solidaires, nous mettons en avant l’impact global depuis notre création. Je reste à votre disposition pour de plus amples précisions, Pauline de l’équipe Babyloan

  • Répondre Musoni 10 janvier 2012 à 16 h 28 min

    Meilleur voeux a tous!

    quand est ce que vous nous recevrez parmis votre partenaires
    mon adresse
    Musoni Aimable
    B.P. 7591 Kigali- Rwanda
    tel: +250 0788355806

    Nous vous attendons patiemment !

  • Laisser un commentaire

    *

    jerseys for sale
    wholesale jerseys
    cheap jerseys Broncos jerseys cheap Viking jerseys cheap Buck Ross Smashes american footbal Combine 40
    Bucs' Wilson apparently manages to lose two palms
    Bucyrus lover inactive immediately after damage in Olathe
    Buddies mourn subsequent youth lovely women saw dry for might domestic