Hair cull demonstration targets on g
Halloween party Extravaganza having Tahir Whitehead
Hamadou the Hippo this Thames in their holiday or business trip pertaining to treasure
Handheld replay raises its actual as an eye sore start in CFL
jerseys for sale
wholesale jerseys
cheap jerseys Broncos jerseys cheap Viking jerseys cheap
Nos partenaires sur le terrain, Social business & nouvelles solidarités

À la rencontre des micro-entrepreneurs

Antoine Régeard, jeune globe-trotter passionné de photographie et de vidéo, est parti à la rencontre des micro-entrepreneurs financés sur Babyloan ! Il nous raconte son expérience en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient, aux côtés des Institutions de microfinance partenaires de Babyloan.

Antoine Regard en compagnie de micro-entrepreneurs au Cabodge

Antoine Régeard (à droite) au Cambodge

« Je m’appelle Antoine Régeard et je suis originaire de Clermont-Ferrand. J’ai fait une licence de langues étrangères appliquées à l’Université de Clermont-Ferrand et un Master de sciences politiques à l’Université Humboldt de Berlin, ainsi qu’à l’Université de Bath en Angleterre. En parallèle, je suis passionné de photo et de vidéo !

Après 4 ans à l’étranger, je me suis installé à Paris et je suis arrivé chez Babyloan en stage dans les Relations Presse avant d’enchaîner avec un CDD de 8 mois. Je me souviens que c’était la première année où Babyloan lançait le défi solidaire à l’échelle nationale, donc je devais aussi m’occuper de la couverture médiatique du défi.

Son expérience sur le terrain

Je suis parti deux fois sur le terrain : en Asie du sud, puis à Tel-Aviv en Israël.

1 ère fois – Après ma mission chez Babyloan, je suis reparti à l’étranger du côté de l’Asie pour un voyage de 4 mois fin 2012. J’avais envie de voir comment le travail que Babyloan accomplit se ressent au quotidien sur le terrain. Je suis allé rencontré les Institutions de microfinance Chamroeun et CBIRD au Cambodge, puis Komida en Indonésie.
Je suis donc parti dans la campagne cambodgienne et indonésienne, accompagné du personnel de l’Institution de microfinance et d’un ami de longue date, Guillaume Laurent, qui m’a aidé pour la partie vidéo/photo/interview.
Le but de ces visites était de rencontrer les micro-entrepreneurs pour mieux comprendre comment le microcrédit les avait aidés et voir le résultat de mes propres yeux. Tous les micro-entrepreneurs que je suis allé voir, une quinzaine au total, avaient tous monté des business qui marchaient bien (vente de poisson, de fruits, éleveurs, agriculteurs…). Ils m’ont tous très bien accueilli et j’ai pu discuter avec eux grâce au traducteur qui m’accompagnait.
J’ai aussi beaucoup discuté avec le personnel des Institutions de microfinance ce qui m’a permis de bien saisir comment chaque institution s’organisait et de connaitre le rôle de chacun. J’en ai profité pour ramener du contenu visuel pour Babyloan.

Mao-fabrique-des-filets-de-peche_Cambodge_©Antoine-Regeard

Mao fabrique des filets de pêche au Cambodge

Jibriel-et-Fatima-eleveurs-de-boucs-et-chevres-en-Indonesie_©Antoine-Regeard-2

Jibriel et Fatima éleveurs de boucs et chèvres en Indonésie

2ème fois – Plus récemment, en 2014, je suis parti m’installer 1 an à Tel-Aviv pour un travail de photographe pour l’ambassade de France à Tel-Aviv. Étant proche de la Palestine et ayant toujours été intéressé par cette région du monde, je suis allé voir à plusieurs reprises l’Institution de microfinance ASALA (à Ramallah), qui a une particularité : elle ne prête qu’aux femmes.

Suzan, pharmacienne en Palestine

Suzan, pharmacienne en Palestine

Même chose, je voulais voir comment l’IMF fonctionnait et connaitre l’impact sur le terrain.
Je suis donc allé à la rencontre des femmes qui avaient monté leur business pour discuter de l’aide que leur a apporté le microcrédit dans leur quotidien. J’ai ainsi pu continuer ma série de portraits sur les femmes et la microfinance et ramener de belles photos à Babyloan.

De nouveaux projets

Ces expériences sur le terrain m’ont permis de rencontrer beaucoup de personnes et de compléter mes connaissances de la microfinance tout en continuant mon travail photographique. Je remercie l’équipe de Babyloan de m’avoir aidé à réaliser ce projet (tout particulièrement Élise qui a organisé mes rencontres avec les Institutions de microfinance partenaires). Et je compte bien continuer cette série de portraits en allant dans plein d’autres pays !

Aujourd’hui, je suis de retour à Paris. Je viens de créer ma société de production audiovisuelle, Zakouski Productions, avec Thomas Dudan. Nous produisons des documentaires, de la fiction et nous réalisons des films institutionnels pour les entreprises. Nous continuons aussi la photo. Pourquoi ne pas produire un documentaire sur la microfinance/Babyloan d’ailleurs ?! »

Un grand merci à Antoine pour son témoignage ! Découvrez la vidéo réalisé par Zakouski Productions à l’occasion des 35 000 membres sur Babyloan :

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

*

jerseys for sale
wholesale jerseys
cheap jerseys Broncos jerseys cheap Viking jerseys cheap Irs criminal make first Connecticut for poisonous opioid carfentanil
Is almost certainly the herpes virus destroying coral reefs
Is also the 49ers creating a press to suit Percy Harvin
Is always Hillary veteran