Clients do not notice They are purchasing fake football tops cbs television studios denver colorado
Clinso as returning to ben state advancing brain young driver committing destruction now by having great scenario
Clinton signals a good barricade because pointing to matrimony serve in 1996 granting u. s. worldwide understanding precise very
Close by Player Bubba Thompson takes selected
jerseys for sale
wholesale jerseys
cheap jerseys Broncos jerseys cheap Viking jerseys cheap
Babyloan Mali, Nos partenaires sur le terrain

Barinta : le numérique pour renforcer les actions de codéveloppement

L’équipe Babyloan Mali a rencontré les membres de l’association Barinta afin d’en apprendre plus sur la plateforme « Kalanso Barinta ».  Cette plateforme de soutien au système éducatif des régions rurales du Mali permet aux écoliers et administrateurs de ces écoles, de faire librement l’inventaire de leurs besoins. Les internautes qui ont accès à la plateforme peuvent ainsi contribuer matériellement ou financièrement en soutenant les établissements. Ce projet illustre précisément les bénéfices du numérique pour renforcer l’efficacité des actions de codéveloppement. Nous vous invitons à découvrir le compte-rendu de cette rencontre.

Je m’appelle Cheick Mahady Sissoko, je suis le Président de l’association Barinta créée en Juin 2017. Notre association compte à ce jour huit membres, tous animés par ce désir d’offrir à des jeunes qui ne sont pas favorisés par leur milieu social ou qui souffrent de l’isolement de leurs territoires, une chance de réussir.

Pourquoi avoir créé cette structure ?

Nous avons créé Barinta pour répondre à un problème réel que la plupart d’entre nous, membres, connaissons : la défaillance du système éducatif à cause du manque de moyens, dans les zones rurales éloignées. Pour ma part, j’ai commencé mes études dans un tel collège, je connais les carences de ces établissements et également les besoins des élèves pour améliorer leur expérience de l’instruction.

En quoi consistent vos activités ?

Nous menons des programmes de soutien éducatifs en mettant du matériel pédagogique à disposition d’établissements scolaires, et partageons avec les élèves des bonnes pratiques pour favoriser leur apprentissage. Nous intervenons dans des écoles éloignées des centres urbains, dans les régions rurales du Mali. Ces établissements sont généralement défavorisés par rapport aux centres éducatifs des villes et ne reçoivent pas les moyens nécessaires pour fournir une bonne éducation aux élèves scolarisés.

Nous avons, pour cela, créé une plateforme, Kalanso Barinta, qui permet aux écoles de signaler directement les ressources matérielles, ou autre, dont elles ont besoin. Cette plateforme permet au grand public de participer directement en contactant l’école de leur choix pour leur envoyer des fournitures scolaires ou une contribution financière par exemple. Souvent les personnes souhaitent soutenir les écoles dans lesquelles elles ont étudié, la plateforme facilite donc cela pour les maliens qui se trouvent à l’étranger.

Par la suite, nous identifions un établissement sur la plateforme, que l’association soutiendra à l’occasion d’un chantier humanitaire que nous organisons chaque année.

Quand avez-vous débuté vos activités ?

Nous avons effectué notre première action dès l’année de création de l’association, c’est-à-dire en 2017. Un premier collège a ainsi bénéficié de notre programme. Il s’agit du collège dans lequel j’ai fait mes premiers pas à l’école. Il se situe à Diallola dans la commune de Mahina (région de Kayes).

Quel a été l’apport du numérique dans votre projet de renforcement et de soutien à l’éducation dans les zones rurales du Mali ?

Étant informaticien de métier, je côtoie quotidiennement l’univers numérique. Il m’a semblé logique de l’associer à notre projet solidaire, notamment pour porter plus largement nos actions et optimiser nos campagnes d’appel aux dons.

Le numérique est un outil de communication très couru chez notre jeune génération partout dans le monde. Dans le fonctionnement de notre association qui veut que la demande vienne des établissements mais aussi des jeunes scolarisés, afin qu’ils formulent eux-mêmes leurs besoins, la plateforme numérique est l’instrument idéal : les jeunes des écoles les plus éloignées peuvent se saisir de cet outil pour nous interpeller et interpeller directement les donateurs.

Le numérique nous permet de nourrir la dimension du « réel » dans notre projet associatif et également de rapprocher les donateurs et les bénéficiaires de nos actions.

Nous avons ainsi mis en place deux sites internet pour notre projet associatif :

La vitrine de notre association https://www.barinta.org

La plateforme Kalanso de Barinta qui sert à recenser les collèges du Mali et à remonter les besoins des établissements. https://kalanso.barinta.org

Quels sont les projets de votre association actuellement ?

Nous sommes en pleine organisation de notre programme d’aide à destination de l’école fondamentale de Karamokola. Cette école est située dans la commune de Siby (cercle de Kati) dans la région de Koulikoro. Nous prévoyons d’effectuer le chantier humanitaire cet été.


 

Vous pouvez contacter l’association Barinta par courriel à : association@barinta.org 

Billet précédent Billet sivant

Vous Pourriez Aimer

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

*

jerseys for sale
wholesale jerseys
cheap jerseys Broncos jerseys cheap Viking jerseys cheap